Le Jour où le Mur de Berlin est tombé

0
52

Le 9. Novembre 1989, a terminé la mondiale, la Guerre Froide entre les Dictatures et les Démocraties. La Liberté nouvellement acquise a conduit à un Rapprochement entre l’est et l’Ouest, mais pas pour les mêmes Conditions de vie.

Elle était le Symbole de la Division du Monde entre l’est et l’Ouest, de la Lutte entre le Communisme et le Capitalisme: qui, en 1961, de la dictatoriaux, République Démocratique Allemande (RDA) a construit le Mur de Berlin. La Partie occidentale était de 155 Kilomètres le long de la Barrière de séparation en Béton et de Barbelés entourent, mais néanmoins, les Gens pouvaient librement partout admirent. Berlin-ouest était donc une Île de la Liberté situé sur le Territoire de la communiste de la RDA.

En revanche, pour la grande majorité d’Allemands de l’est, de la sorte, à proximité de l’Ouest depuis plusieurs Décennies inaccessible faire rêver. Cela changea le Soir du 9. Novembre 1989, après un live télévisé conférence de Presse à Berlin-est, une nouvelle loi sur les voyages a été annoncée. Il convient aussi de Voyager à l’Ouest permet d’être à partir de maintenant!

Auto-Colonnes de la RDA, les Marques “Trabant” et “Wartburg”, le célèbre Frontière des alliés “Checkpoint Charlie”

Les Images en délire de Gens ouverts postes-Frontières Berlinois ont fait le Monde. Vous avez sélectionné sur émouvante Manière implicite, à la Fin de la Division de l’allemagne. Près d’un An plus tard, le 3. En octobre 1990, a célébré depuis la Fin de la Seconde Guerre mondiale, politiquement divisée, le Pays de sa Réunification. Cela a été possible, ce welthistorische Événement, mais seulement, parce que les quatre Puissances victorieuses étaient d’accord: la démocratie Alliée états-UNIS, le royaume-uni et la France, ainsi que le parti communiste de l’Urss (Union des Républiques Socialistes soviétiques).

Formules magiques de la “Glasnost” et “Perestroïka”

Ont joué les Concessions, qui, en 1985, le Pouvoir venu soviétique de Réforme Communiste, Mikhaïl Gorbatchev a fait. C’est aussi ainsi que le Directeur du Mémorial du Mur de Berlin, Axel Klausmeier. De gorbatchev Politique de la transparence (Glasnost) et de Transformation (Perestroïka) était une Rupture avec la soi-disant Brejnev Doctrine, l’avait prescrite, que le “Pacte de Varsovie” unies Pays européens ne sont pas en Cours de différer le Kremlin à Moscou semblant.

Audio ecouter 09:13 Pièces

La Préhistoire de la chute du Mur

Envoyer Facebook Twitter google+ Tumblr VZ Xing Newsvine Digg

Permalink : https://p.dw.com/p/3SI2C

Axel Klausmeier: “grande Peur”

Klausmeier résume la Fin du Dogme de l’résume en une Phrase: “peu Importe ce que, dans les pays frères socialistes qui se passe, ces États sont responsables d’eux-mêmes”. Contrairement aux Décennies précédentes, les étapes, les Soviétiques ne sont plus, comme la Pologne, la Hongrie ou de la RDA, l’Appel à la Réforme démocratique, de plus en plus fort a été. Avant l’Ère Gorbatchev étaient tous Freiheitsbestrebungen dans un ” Bloc de l’est par l’Urss brutalement écrasée: 1953 en RDA, en 1956 en Hongrie et en 1968 en Tchécoslovaquie.

Pologne rompt Monopole du pouvoir

Les militants des droits civiques dans toute l’europe de l’est se sont sentis encouragés dans leurs Pays sur la Glasnost et de la Perestroïka à la pression. En Pologne, il y avait déjà depuis l’Été 1988, les Contacts entre les Dirigeants communistes et la encore officiellement interdite mouvement Syndical Solidarność. Une Étape importante sur cette Voie ont été les élections Législatives polonaises, en Juin 1989, pour la première fois, opposants de Candidats ont été autorisés à participer. Cependant depuis des Décennies dominante Dirigeants à l’avance de près de deux Tiers des Sièges assurent.

Dans d’autres Pays, se sont multipliés les Remarques sur une Proie. En Hongrie, le Gouvernement avait déjà au mois de Mai a commencé, les systèmes de Surveillance à la Frontière avec l’Autriche par le stress. Cela a été le Chemin vers la Liberté à cette Interface entre l’est et l’europe Occidentale est moins dangereux. Des centaines des Citoyens est-allemands revinrent donc sur ce Détour de votre Foyer.

 

Leipzig, 9. Octobre 1989: 70.000 Personnes manifestent pacifiquement pour des Réformes en RDA

En même temps se réfugièrent à l’Été 1989, des Milliers, en vous connectant à l’Accès aux allemands de l’ouest bâtiments des ambassades dans les Pays d’europe de l’effraction. Le Mécontentement grandit tous les jours, et donc la Pression sur le Régime de Berlin-est. À partir de Septembre, dans la Ville de Leipzig toujours le lundi, plusieurs dizaines de milliers de Personnes sur la Route. Comme le point Culminant est valable de 9. Octobre, près de 70.000 Personnes pacifiquement pour le Changement, dans la RDA, ont manifesté.

“Nous avons gagné”

Dans le Chant scandé ils, “Nous sommes le Peuple!”, “Pas de Violence!”. Parce qu’on ne savait pas, comme le Régime allait réagir, la Peur serait “énorme” été, le blanc, de Berlin, de Mémoriaux Chef Klausmeier de nombreux Témoins de l’époque. Mais cette Démonstration n’est pas intervenue, a été aussi l’Opposition a eu le Sentiment: “Nous avons gagné.”

Le 9. En novembre, il était temps: Günter Schabowski, de Berlin-est, Chef du Parti SED (parti Socialiste Unifié d’Allemagne), a annoncé une nouvelle loi sur les voyages. Il a résolu la question de savoir si, sous cette Forme, délibérément ou non, la chute du Mur de Berlin. 30 Ans après, ne sont pas encore toutes mental Murs surmontés. Les Conditions de vie entre l’est et l’Ouest, il y a toujours de grandes Différences.

4. Novembre 1989: Sur Alexanderplatz, de démontrer un demi-Million de Personnes contre le Régime de la RDA

Pour atteindre les Salaires dans les nouveaux Länder de l’est, selon le dernier rapport Annuel sur l’État de l’Unité allemande est seulement une Moyenne de 82% de l’Westniveaus. L’émigration et en Baisse dans les nouveaux Länder à des Pénuries de compétences et de Vieillissement de la Population. Et toujours pas un seul ostdeutsches est une Entreprise Börsenleitindex DAX-30 noté.

L’ancienne Est-délégué du Gouvernement fédéral Iris Gleicke explique pourquoi de nombreux Allemands de l’est de continuer comme des Citoyens de seconde Classe à l’aise: “Toutes ces Promesses de fleurs Paysages en un rien de Temps, ont conduit l’allemagne de l’est, l’Impression est née: Le tout va très vite. La Déception que cela prend plus de temps, affecte jusqu’à aujourd’hui.”

Ce qui reste c’est le Souvenir d’une Révolution pacifique et d’un Tournant historique. Le président de la confédération, Frank-Walter Steinmeier, a personnellement auprès de Mikhaïl Gorbatchev en remercie. Dans une Lettre à l’ancien Président de la république de l’union Soviétique et Prix nobel de la paix, il écrit: “Le Miracle de la Réunification pacifique serait sans les courageux et les Décisions de l’homme, à l’époque, Vous avez frappé à, pas été possible.“