L’allemagne contre l’Argentine à deux Visages

0
30

“Beaucoup de Passion” avait le Sélectionneur national avant le Match, promis. Joachim Löws jeune Équipe tient Parole. Les ersatzgeschwächte et largement inexpérimentés COUPE du monde impressionné, mais seulement une Mi-temps long.

L’allemagne, le meilleur Homme: Serge Gnabry, devant l’argentine de Porte

Comment fonctionne la nouvelle Équipe nationale allemande? Prenons l’exemple de cette Scène de la 45. Minute: Il pleut, il fait frais et mal à l’aise dans le Signal Iduna Park de Dortmund, mais la COUPE du monde tourne à. Pleine de joie et d’Enthousiasme et, apparemment, sans penser à la mi-temps, les quelques Moments plus tard, en attente. Au lieu de cela: Aux Combinaison, rapide Umschaltspiel. Joshua Kimmich zirkelt la Balle rapide, Serge Gnabry, sur la droite. L’Homme, avec le Dossard 20 avaient l’Argentine, une Fois de plus, le Regard perdu, en dépit de sa accrocheur Flechtfrisur. Sprint et la peine siffle le Ballon sur la gauche de la Torhälfte passé. Presque 3:0 pour le Onze allemand. Et face à l’Argentine.

Satisfaction du Côté allemand après l’ouverture du Score par Serge Gnabry

Une Scène qui est significatif pour l’allemagne le Jeu en première Mi-temps. Rythme rapide, précis, de Passeports, de fortes Conclusion et toujours la Foulée dans la Moitié de terrain adverse. Tout vêtu de blanc, Joueurs allemands schmeichelten le inclinée Fan de votre artistique des Spectacles. La plupart des Actions se sont développées sur l’Aile droite et a fini en Règle générale, lors de Gnabry. L’était-il, de l’Allemagne, de la 16. Minute après un troisième Tour a apporté. C’était le Prélude à un engagement de Phase de l’Allemand, de en 22. Minute 2:0 par le Bayer Kai Havertz récompensé. C’était son premier but pour l’allemagne.

Beaucoup de choses différemment après la Pause

Et de nombreux Spectateurs ont été surpris pas mal. Le fort ersatzgeschwächte Équipe de Joachim Löw, qui a à peine cinq joueurs de champ sur la banque de réserve aurait pu en faire (de l’Argentine, c’étaient dix), a joué les Sud-américains dans la Phase initiale formelle sur le Mur. De l’Argentine, on avait jusque-là à l’offensive pour peu vu, jusqu’à un Pfostentreffer de de-Paul dans la Minute 33, dans lequel le Gardien de but allemand Marc-André ter Steegen rien n’aurait pu l’aligner. Après la Pause, ont montré l’amérique du Sud, mais que vous n’avez pas à Dortmund avaient voyagé pour se présenter à laisser. Maintenant, prirent les schwarzgekleideten Argentin les choses en Main. 66. Minute, Flanc dans la Surface de réparation et de Défense Débutant Robin Cuisinier se tenait entre deux Argentins dans la Surface de réparation et de de la de la Bundesliga, le Bayer Leverkusen fin de la partie Sud-américains Alario de tête pour Kezman: 2:1.

Important Match de préparation pour les deux Entraîneur: Lionel Scaloni (à gauche) et Joachim Löw au bord du Terrain

Alario n’était que de 62. Minute pour Dybala d’entrer en Jeu et, la deutsche Défensive reprises dans arge Embarras. Un parfum de Changement: dans son Pays, n’est pas unanime de l’Entraîneur Lionel Scaloni voulais un bon Résultat à emporter. Un Coup de Paredes, en cueillant ter Steegen dans les années 70. Minute de l’Angle.

Malheureux de jeu

Entre-temps, Emre Can, le meilleur allemande Chance dans la seconde Moitié, mais le Havertz et Kimmich lancée rapide Contre-attaque va à la Fin n’est pas dans le But. Au lieu de cela, les dons, les Allemands sont le Lot de la Main. Au plus tard après que les Prestataires de services Julian Brandt, Serge Gnabry et Kai Havertz la Zone ont abandonné (pour Amiri, Serdar et Rudy), a montré que l’association de l’Équipe n’est pas toujours d’accord, et on a l’Impression, l’Argentin a finalement ne pouvait pas résister à. 85. Minute: Ocampos est beaucoup trop proche de la surface de But pour le Coup, Emre Can malheureux et insoutenable pour ter Steegen abfälscht.

Après l’égalisation: Lucas Ocampos fête le 2:2.

Comment avait le Sélectionneur national avant le Match, a dit? Beaucoup de Passion et vais voir. on avait à Joachim Löw droit. Il a dit aussi: “la Perfection nous ne nous attendions pas.” Même le est arrivé. Pour l’EM-match de Qualification contre l’Estonie, Dimanche prochain, a donné le Sélectionneur national n’est pas la Prédiction à partir de.