L’allemagne et les Kurdes

0
38

Le Gouvernement allemand, la Turquie, avant leur Offensive averti et prend en charge les isimdir.kuzey continue. L’Intervention militaire pourrait sérieux Impact sur les allemands de l’Intérieur et de politique Étrangère.

Le Gouvernement fédéral avait encore quelques Heures plus tôt, à Ankara tourné. Sur Demande de la Deutsche Welle, a déclaré le porte-parole du ministère des affaires Étrangères, Christofer Burger”, que nous, le Gouvernement turc et le Gouvernement fédéral à plusieurs reprises demandé instamment d’une Intervention militaire dans le Nord-est de la Syrie, de s’abstenir. Justement parce que nous craignons qu’une telle Intervention de la Situation dans la Région continue de déstabiliser la menace d’une Résurgence de l’IS (Etat Islamique) transportés et de créer les Conditions qui pourrait, à de nouveaux déplacements de populations risquent de conduire.” Ministre des affaires étrangères, Heiko Maas, a été après le Début de l’Action est encore plus nette: “Nous appelons la Turquie sur l’Offensive et de terminer leurs intérêts en matière de Sécurité au pacifique Chemin à suivre.”

Kurdenmilizen dans la Lutte contre l’État Islamique

Les Milices kurdes dans le pays Voisin, l’Irak, depuis des Années, avec le Soutien des états-UNIS et de l’Allemagne dans la Lutte contre le IS tiré. Les kurdes, Alliés, d’après le retrait de l’Armée américaine et le Début de l’Offensive maintenant seuls et veulent se défendre.

Le Président de la Communauté Kurde en France, Mehmet Tanriverdi, demande maintenant à l’Action rapide du Gouvernement allemand. Dans un Entretien avec la Deutsche Welle, il s’engage pour l’Arrêt de tous les Kriegswaffenlieferungen à la Turquie. Berlin pourrait également menacer: “M. Erdogan, nous allons l’Adhésion de la Turquie à l’OTAN en Question.”

Le ministre de la défense Kramp-Karrenbauer, lors de la Peschmerga d’Entraînement en Irak (21.9.2019)

Le ministre de la défense Annegret Kramp-Karrenbauer avait kurde Partenaires de l’Allemagne, dans le nord de l’Irak dès le Mardi pour plus de Soutien. L’Évolution montre que la Bundeswehr à l’Utilisation, dans le nord de l’Irak, dans tous les Cas, se doit de poursuivre: “nous, les Kurdes dans l’Espace d’Erbil suivant proposons encore davantage autonome devra être mis”. La ministre de la Défense avait récemment l’Bundeswehrmission en Irak visite et souhaite que l’Utilisation prolongée. Le Mandat se termine en Octobre. Le dernier Mot mais le Bundestag.

Mission de formation et de l’Aide humanitaire aux Kurdes en Irak

Le Gouvernement fédéral soutient la Lutte des Kurdes contre l’Etat Islamique depuis l’Été 2014. En Syrie même, la Bundeswehr pas de Troupes au sol en cours d’Utilisation. Mais avec la Formation voulais Berlin isimdir.kuzey Unités dans le nord de l’Irak pour Lutter contre l’État Islamique de la préparer. Les Peschmerga sont les Forces de la Région Autonome du Kurdistan en Irak. Le Mandat pour ce faire, le Bundestag s’est prolongé à plusieurs reprises. Le Gouvernement allemand a aussi des Armes à la Peschmerga livré, ce que le Gouvernement turc depuis toujours d’un mauvais Œil. Lance-roquettes, des Mitrailleuses, des Radios, et même de Missiles, mais aussi toute Feldküchen ont été Kurdenmiliz livré. Les Armes auraient une Valeur d’environ 70 Millions d’Euros, a rapporté le “Miroir”.

L’allemagne a en outre toujours de l’Aide humanitaire pour les Personnes souffrant effectués, principalement pour les Réfugiés de la Partie kurde de l’Irak.

Un porte-parole du Gouvernement a évalué le volume d’Aide de l’ordre de 50 Millions d’Euros depuis 2017. Les Fonds seraient surtout pour la Stabilisation de la du IS Zones libérées mis à Disposition.

Peur de Protestations, les allemands, les IS-Combattants et des Réfugiés

Déjà le Mardi étaient à Berlin, en colère, les Kurdes sont descendus dans la Rue pour s’opposer à l’Attaque imminente de l’Armée turque sur le régime de bachar Kurdengebiet de protester. Les kurdes Autonomieverwaltung le monde à des Manifestations.

Mondiale Kurdenproteste, comme ce en Syrie sont annoncé

Des centaines de milliers de Kurdes vivent en Allemagne et beaucoup de sympathiser avec les Kurdenkämpfern de l’YPG. La Crainte des services de Sécurité allemands, c’est que les Protestations pourraient renforcer et Symboles de la cité du PKK à être montré. Certes, c’est interdit dans toute l’UE, mais en Allemagne, encore à de violents Affrontements entre le PKK et Sympathisants de la Police. Dans une Interview avec la Deutsche Welle, a insisté le porte-parole de la politique étrangère de la Unionsfraktion, Jürgen Hardt, les Protestataires à la Prudence sur: “s’il vous plaît restez paisible! Il n’existe pas de Droit à gewalttägige Actions.”

Et puis, il y a un autre sujet de Préoccupation: Ce qui se passe lorsque, dans Kurdengebiet la Situation hors de Contrôle et les Prisons n’est plus surveillé peut être? Environ 12.000 IS-Combattants assis là, notamment, pour le Ministère, plus de 100 en France. Ils pourraient fuir, même de retour dans leur Patrie.

Des droits de l’homme et de la Société pour les Peuples menacés croire que c’est lors d’une Attaque turque dans le nord de la Syrie des centaines de Milliers de Réfugiés pourrait donner. Il est probable que beaucoup de Gens à l’est de fuir, dans le kurdistan Autonomieregion en Irak. Pas quelques-uns sont peut-être aussi à l’Europe de s’enfuir.

La dispute pour les missions de reconnaissance

Allemand Tornade d’Avion avec Aufklärungskameras

L’Offensive turque apporte le Gouvernement allemand sur un autre Domaine dans la Situation. Depuis 2016 en charge de la Bundeswehr, la Lutte contre le IS avec la Tornade d’Éducation et d’avions ravitailleurs. Les Tornades sont stationnés en Jordanie et de fournir Luftaufklärungsbilder de l’OTAN; en d’autres termes, la Turquie Membre de l’OTAN. “Au moins, maintenant est le Moment où l’on s’arrêter, de Turquie, d’Images, de fournir à votre völkerrechtswidrigen et Escalade paysager de la Guerre en Syrie, peut entraîner”, a à peine quelques Jours auparavant, le porte-parole de la politique étrangère de le groupe parlementaire des Verts, Omid Nouripour, le Redaktionsnetzwerk Allemagne.

Le Début de l’Offensive de la Turquie dans le nord de la Syrie est aussi pour l’Allemagne, une politique étrangère de Défi. Et qui vient de commencer.