Le parlement européen: Un dur Brexit est à portée de main

0
41

Le Parlement européen montre une fois de plus écrasante Unité Brexit mais l’UE Kommissionschef et son Négociateurs voir les Chances d’un accord en plus rare. De Strasbourg, Barbara Wesel.

Partagée d’Inquiétude: l’UE Kommissionschef Jean-Claude Juncker et Brexit Négociateur Michel Barnier au Parlement européen

“Ce Parlement est le seul, dans ces Jours, les Droits de Citoyens britanniques pour la défendre.” Seul le Parlement européen, soulignant ainsi Brexit Coordinateur, Guy Verhofstadt, et d’autres Députés, il est actuellement possible de britanniques, à la Sortie de l’UE de discuter, parce que les Collègues à Londres en Pause forcée ont été envoyés. Et le Belge dit clairement les Choses: “Le Gouvernement britannique n’a pas légalement Alternative possible sur la Table.” La Table est vide.

Après tout: à Manger avec Boris Johnson, ce Lundi à Luxembourg, sois sympa, de manière constructive et de façon positive, rapporte l’UE, le Président de la commission Jean-Claude Juncker, depuis la première Rencontre commune. Le Premier ministre britannique, la laine reste un Austrittsabkommen et en même temps le Brexit le 31 décembre. Le mois d’octobre. Le Risque d’une Sortie, faute d’Accord, mais il va de plus en plus tangibles, et la Décision revient au Gouvernement de Londres.

La controverse tourne autour de l’Injection, le Filet de sécurité qu’une Limite dure en Irlande éviter le Marché intérieur et le marché irlandais de l’espace Économique européen est censé protéger. “J’accroche car émotionnellement, pas à l’écoute”, ajoute Jean-Claude Juncker, a ajouté: “mais je m’en tiens à l’atteinte des Objectifs.” Et les britanniques faut des Propositions pratiques à venir, comment, autrement, pourrait atteindre. “Sinon je ne peux pas affirmer que des Progrès réels ont été atteints.”

Une seule suffit à la Main, l’un prend-elle pas: Boris Johnson (l) et Jean-Claude Juncker (r) le Lundi

Il se pose donc Juncker, encore une fois, diamétralement à l’encontre des Affirmations du premier Ministre britannique à Londres, de grands Progrès dans les Négociations, parlé et encore annoncé un accord était à portée de main et l’UE devrait lui d’accord.

Nouveau de Londres, l’Équipe de la vasque

Michel Barnier négocie la suite de la part de l’UE, tandis qu’à Londres, depuis, un nouveau Équipe avec David Frost venus est quasi de Zéro. Que les Collègues ne pendant plusieurs jours dans les Détails complexes du Austrittsabkommens inaugurer le maintenant sur la Table, il a été dit par les Participants, et du Côté de l’UE. En outre, les Britanniques avec un Contrat, s’est rendu à Bruxelles, de la place des Exécutions à l’Irlande et au Backstop uniquement les Pages vides contenait.

“Ce n’est pas suffisant”, dit Michel Barnier. Il faudrait une Solution pour les Risques en Irlande, car les Animaux et la Nourriture, le britannique d’Irlande du nord dans l’UE pourraient, seraient également accessibles en français ou polonais Marché. Ici, il s’agit de la Protection des Consommateurs et de la santé Animale – une Remarque sur la possible Infiltration de Produits aux états-UNIS ou dans le Reste du Monde, les européens répondent à des Normes.

“Nous ne pouvons pas faire comme si nous négocions”

L’UE, le Négociateur en chef Barnier a également clairement que le Travail en commun après le Brexit ne fait que commencer. La Déclaration de politique jusqu’alors fixé des Objectifs ambitieux pour un futur Rapport établit vais de Boris Johnson en question. Si Londres maintenant le Principe de “level playing field”), des Règles communes pour les Produits et les Entreprises, détourne, puis il faut encore une Base claire pour un futur accord commercial élaborer, enfin, la Moitié des Exportations britanniques vers l’UE. Suis également à la Base de la Coopération sur d’autres Champs de contester, par exemple dans la Défense, de politique Étrangère et de Sécurité.

La Pause forcée, le Parlement britannique indigné aussi beaucoup de Britanniques Manifestations à Londres, le Mardi

Et enfin, que les Risques réels d’un dur Brexits pas sous-estimer. Et dont les Conséquences seraient en fait pas tout simplement disparaître, il y aurait à n’doivent négocier sur l’Argent, sur leurs droits et sur les autres Questions en suspens.

“Nous ne pouvons pas faire comme si nous étions en négociation”, a-t-Barnier, ajoute encore. Une Indication claire qu’il l’actuelle Stratégie britannique ne croit pas. Londres veut probablement seulement après le Congrès du parti Conservateur, Début Octobre, plus de Détails à Bruxelles présenter. La Peur, c’est que les Propositions sinon les morceaux seraient. On pourrait cependant le plus que deux Semaines pour parvenir à un Accord au Sommet crucial, le 17. Le mois d’octobre. Ce Calendrier est considéré comme quasi impossible, et est probablement la Raison pour le retour des Avertissements de l’Négociateurs.

Une petite Fissure dans le Parlement de l’UE

Comme dans l’émotionnel chaud Thème on pouvait s’y attendre, était la Querelle entre les deux Camps au Parlement européen vivant. Même, la brave Faction des conservateurs du PPE, a donné un Coup de Manche à partir de: “Actuellement, il n’est pas le royaume-uni, que l’UE quitte, mais des Emplois et des Entreprises à quitter le royaume-uni.” Cela montre, qu’est-ce une mauvaise Idée de le Brexit soit, a déclaré Manfred Weber. Et il a appelé la Réunion, le Lundi perdu une Occasion de clarifier les Problèmes.

Sourire ou de montrer vos Dents? Brexiteer Nigel Farage au Parlement européen (Photo d’archive)

“Nous sommes ouverts à de nouvelles Propositions et en faveur d’une Prolongation”, a déclaré le démocrate-Chrétien, mais on ne serai pas un environnement social, économique et écologique Dumping permettent. Et enfin, il faut se préparer au pire – le No Deal Brexit.

Alors que les Intervenants de tous les Partis de Centre-Gauche au Parlement, ce Risque est de voir clairement, que souhaite le Chef de l’britanniques Brexit Parti n’aiment rien plus que cela: “Nous voulons la propreté d’un Brexit et par la suite, un Divertissement adultes”, explique Nigel Farage son Objectif. L’amicale de l’Argile au Parlement, montre-lui qu’un Deal près de sois. Un Accord mais serait grande Bretagne à l’UE de capter l’attention. Si elle s’en libérer, pouvait vais le Pays en dehors de l’UE wettbewerbsstärker et d’être plus riche que maintenant.

“Il n’y a pas de bonne Brexit”, a tenu des Députés écossais Alyn Smith contre. “Les Conservateurs n’ont pas de Plan pour une croissance durable de la future Relation. Si le Brexit, vous en servir pour tout casser et brûler.” Il va de Dumping sur tous les Fronts de donner, directement sur les Côtes de l’UE.

Et c’est ainsi que les Combats, qui sont actuellement dans la chambre des communes à Londres, la finale pour une Journée à Strasbourg au Parlement européen posés. Il s’agit donc ici de tout Regret sur le Brexit – une nette Majorité en faveur d’un rythme de Sortie comme la moins mauvaise Solution. Toutefois, À la Fin de ces Députés d’un accord d’accord, et ils n’ont apparemment pas prêt à faire des Compromis à tout Prix.

Regarder la vidéo 03:56 Pièces

Irlande Du Nord: Nervenprobe Brexit

Envoyer Facebook Twitter google+ Tumblr VZ Xing Newsvine Digg

Permalink : https://p.dw.com/p/3PB5U

Irlande Du Nord: Nervenprobe Brexit