La montée de la Violence à l’encontre des Migrants en Russie

0
44

Un tadjik Migrante est dans un Supermarché brutalement battu. Au lieu de l’Auteur de rendre compte de la Tadschikin être expulsé. En Russie, malheureusement pas un Cas isolé.

Pour Derja (Nom modifié par la Rédaction), c’est un Jour comme les autres. Elle quitte son Travail dans une Boulangerie, dans la Banlieue de Moscou Schtscholkowo. À la Maison à attendre les petits Fils de familles monoparentales Tadschikin, il y a quelques Années, après la Russie, einwanderte. C’est Mars, sur les Routes, la Neige. Derja s’arrête à un Supermarché. Elle ne se doute pas que, peu après, Victime d’une violente Attaque, est.

Quelques Mois plus tard, se souvient Derja dans un Café. “Quand j’ai le Magasin est entré, m’a reconnu à la Vendeuse”, raconte-t-elle. “Mon Fils était Mois plus tôt, a été hospitalisé”, explique Derja. “Il avait un Yaourt mangé, on nous avait vendu, mais il a été dépassé.” Le gérant du Supermarché, avait alors les employ de Vendeuse pour responsables.

Et maintenant j’ai immédiatement commencé à Derja injurier. “Pourquoi ces Tadjiks dans notre Entreprise? Ce sont tous des Voleurs!”, ai Derja applaudi et ensuite une Insulte après l’autre chassés. Derja ai tout d’abord à la Vendeuse ignoré. “Alors menacé de m’avoir, de son Mari dans de la police judiciaire travaille. Elle a dit qu’il serait de mon Expulsion de soucis”, se souvient-elle.

De la scène de crime de Supermarché Ici a été Derja attaqués et battus

La Vendeuse va sur Derja los. Elle propose, avec un lecteur de code à Barres sur Derjas Tête, jusqu’à ce que la Tadschikin qui tombe par Terre. La Vendeuse, elle se produit plusieurs Fois dans le Ventre. Aucun des Ladenkunden lui vient en Aide.

Comme Derja vient, est votre vertige. À partir de votre Œil fonctionne Sang. Elle quitte le magasin, définit la Neige sur votre gonflement du Visage et appelle la Police.

La xénophobie augmente avec Zukunftsängsten

Attitudes xénophobes prendre dans la Russie de nouveau. Environ une personne sur quatre Russe soutiens l’idée d’ “la Russie aux Russes”, déterminée en 2018 d’une Enquête indépendante Meinungsforschungsinstituts Lewada. Discriminatoire de petites annonces comme “un Appartement juste à les Familles russes à louer” sont largement utilisés. Plus d’un Tiers des personnes Interrogées est d’une telle Annonce positive. En outre, près des deux Tiers des répondants Russes, le Gouvernement doit l’Arrivée de nouveaux Migrants plus restrictives.

Karina Pipia, Sociologue au Lewada l’Institut, explique la Population russe était troublée par les Difficultés économiques, la réforme des Retraites et, partant, l’Affaiblissement de l’etat-providence. Ces “collectifs d’Irritation” vous le feriez dans la Forme de la Xénophobie sur les Migrants projeter.

En période de Stagnation économique et de croissance, les incertitudes de l’avenir, nombreux sont les Russes de l’Opinion, les Migrants seraient eux les Emplois à emporter. Il accomplir des travailleurs Immigrés dans la Russie d’aujourd’hui, souvent, des Travaux lourds pour un bas Salaire, qui n’est pas suffisamment Russes trouver.

Des Signaux contradictoires: le Kremlin veut attirer les Migrants

Près d’un Douzième de la Russie est d’Immigrés. Avec plus de onze Millions de Migrants, c’est la Russie pour les etats-UNIS et en Allemagne, l’numériquement einwanderungsstärkste Pays. La plupart des Immigrants viennent de Pays de l’ex-union Soviétique: de l’Ukraine, l’Ouzbékistan et le Tadjikistan.

Maisons dans les banlieues de Moscou Schtscholkowo

Derja est l’un d’eux. En 2015, elle émigre en provenance du Tadjikistan vers la Russie. Comme beaucoup de Migrants voulais vous et à votre Famille une Vie meilleure. Étudié le Gynécologue et Juriste n’a eu lieu qu’Travail dans un Hôpital, puis, après la Naissance de son deuxième Fils, dans une Boulangerie.

Pour la Performance économique de maintenir Russie a besoin d’Immigrants. 2018 sont morts, pour la première Fois au cours de cette Décennie, de plus, plus de Personnes que sont nés. Afin de compenser le Déclin de la population, a besoin de la Russie, selon les Estimations, chaque Année, d’au moins 300.000 Immigrés.

Le Gouvernement russe, mais envoie dans leur politique Migratoire des Signaux contradictoires. Ainsi prévenu, le russe, le Vice-premier Ministre Olga Golodets, En 2017, les Immigrants, Développement économique de la Russie, de saper. Ils étaient peu qualifiés, et seraient à leurs Familles une Charge pour le système Social. Sur l’autre Page, signé, le Président russe Vladimir Poutine à la Fin de 2018, un Décret, qui prévoit jusqu’à dix Millions de russophones, les Migrants d’ici à 2025, après la Russie, le.

“Sans le Soutien de la société sur la Route atterri”

Dans le Cas Derjas ont aidé les Autorités locales tadjik Migrante pas. “Quand les Policiers au Supermarché sont arrivés, ils l’ont menacé de m’expulser et mes Enfants dans un Orphelinat à donner. En tant que Migrante, je n’aurais pas le Droit de me plaindre”, se souvient Derja. “J’ai été durement attaqué. Comme j’ai moi-même à l’Hôpital voulait aller, ne m’ont pas les Policiers, les Médecins disent que je suis tombé.”

20 Jours passés Derja à l’Hôpital. Sur les Radiographies, on voit des Ruptures dans le Crâne. En raison d’une lésion cérébrale est votre point de Vue sur un Œil devenu pire. “Je me suis souvent pris de vertige”, dit-elle encore des Mois après l’Attaque. “Travailler, je peux pas aujourd’hui.”

La Police est votre Cas, n’est pas au ministère public. Au lieu de cela, il est contre Derja lui-même l’objet de poursuites Pénales. Elle doit, en raison de soi-disant pour Registrierungspapieren de la Russie d’être expulsés.

Sur le Cas de conscience, qui se met en russe ONG “Bürgerhilfe” un. Elle met Derja d’un Avocat et d’empêcher leur Expulsion. Enfin, en Mai également, le Vendeur devant le Tribunal. Elle est due à une “Bagarre” condamné l’État russe à payer une Amende – l’équivalent de moins de 100 Euros. Derja va en Appel. La Procédure est toujours en cours.

Répression contre les travailleurs sur un Marché russe

“Les Autorités russes refusent les Migrants de leurs Droits fondamentaux”, c’est-à-dire dans un rapport d’Experts du “Foreign Policy Center. Au lieu de cela, la Législation existante de l’Abus par les Autorités à des Fins politiques ou de la Corruption.

Aussi Derja trouve que l’Etat russe vous a abandonné. “Sans le Soutien de la société, je serais peut-être sur la Route atterri”, dit-elle.

En raison du faible taux de la Peine menaça en Mai, son Médecin, de Location et le coût de la vie est de ne pas pouvoir payer. A lancé l’ONG “Bürgerhilfe” une collecte de Dons. Beaucoup de Gens sont venus après, et dans un délai de cinq Jours, le nombre Total ensemble.

“Et si je serait mort?”, demande Deja. “Devant le Tribunal, je lutte pour ma propre Justice. Les Gens doivent apprendre à comprendre que les Migrants sont aussi des êtres Humains.”