Johnson en Équilibre sur le Sommet du G7

0
46

Après l’Expérience, Boris Johnson, lors de ses visites à Berlin et à Paris a dû le faire, en attendant une autre Portion de la Réalité politique sur lui: lors du Sommet du G7 en français, la station Balnéaire de Biarritz.

En Matière de Brexit ont, Boris Johnson, ses Visites à Berlin et à Paris n’est pas permis de progresser, à la maison de mariée d’une Crise, et même le Sommet du G7 est le nouveau Premier ministre britannique, aucune Pause détente. Boris Johnson, la politique étrangère de Baptême du feu a fait de lui un Isolement croissant des réducteurs. La culpabilité est la Distance des Partenaires européens, mais aussi la Tentation, le royaume-Uni étroite avec les etats-UNIS de liaison avec tous les Risques que cela apporte.

“Il est dans le Brexit-Négociation, qui est le principal Élément de ses Relations avec la France et l’Allemagne. De l’autre Côté, le royaume-Uni au cours des dernières Années Positions sur l’Iran, sur le changement Climatique, le Commerce international, la Russie – pris, les très durable avec celles des Alliés européens correspondent. De toute façon, il n’a que l’Atmosphère est vrai”, dit Thomas Raines, Directeur du Programme Européen de Londres, un groupe de Réflexion Chatham House et d’anciens Employés de l’Stratégique du ministère des affaires étrangères britannique.

La Vue sur le recul de l’Influence en Europe oblige, le royaume-Uni, ailleurs, d’après de nouveaux Amis pour la regarder, et surtout de l’autre Côté du Grand Étang, en la Personne du Président AMÉRICAIN Donald Trump. Maintenant, les Apparences peuvent tromper, mais tous les deux, Trump et Johnson, montrent une tendance à court terme, populiste en relief les Décisions avec peu de Considération pour les Conséquences possibles. Dans le Climat politique actuel, cette Sorte de Narcissisme être particulièrement dommageable.

La politique dans les Expressions: Boris Johnson, et le Président français, Emmanuel Macron

“Lors d’un G7 Sommet essayez les Pays européens en Général, de trouver une Position commune et d’une Espèce à l’Unité européenne, de former; mais c’est fini maintenant. Johnson et Trump sont à l’encontre de certains Pays européens s’affrontent”, dit Claudia Schmucker, Directrice du Programme de la Mondialisation et de l’économie Mondiale, de la Société Allemande de Politique étrangère.

La fin d’une Amitié particulière

Peu de temps après Johnson, entrée en fonction en tant que premier Ministre a appelé Donald Trump lui, littéralement “la grande-Bretagne-Trump”, et en général de la façon dont merveilleux de son Partenariat avec elle.

Mais c’est là que réside le Problème. Trump est quelqu’un que tant que son meilleur Ami, comme il (ou elle) fait exactement ce que Trump veut. Et bien que Johnson, et Trump l’Impression, comme s’ils étaient sur une Ligne, il y a toute une Série de Questions internationales, dont le royaume-uni et les etats-UNIS sont en désaccord. En effet, le royaume-Uni, du changement Climatique à l’Atomvertrag avec l’Iran, dans la Lignée de l’Europe. Le met dans une Situation inconfortable.

Le Rôle traditionnel du britannique Brückenbauers entre américains et de l’europe continentale, Vues, soit cuit. C’est, d’une part, Johnson faibles Performances en son Temps, le Ministre des affaires étrangères, qui lui à ses Collègues européens n’est pas droite populaire ont fait, d’autre part, aux états-unis et l’Unilatéralisme, des Positions européennes difficilement compatibles.

“Tout le monde, même avec Trump zusammentat pour quelque chose de lui arriver, s’est trouvé à la Fin, en tant que Victime de nouveau. Johnson Prédécesseur en tant que premier Ministre, Theresa May, a annoncé, au début beaucoup de mal, pour un bon Rapport Trump de créer. Lors de votre premier Voyage aux états-UNIS, elle a de la Critique sur le Président, mais il est incroyablement undiplomatische Choses dit. Et à la Fin, il avait un point de vue politique entièrement démontés. À Johnsons Point, je serais donc assez prudent et me donnerait pas se faire d’Illusions, ce qui est accessible. Les choses peuvent devenir soudainement très surprenant de se développer, Donald Trump s’il a encore changé d’avis”, a déclaré Thomas Raines dans DW-Entretien.

Plus de Distance que seulement une longueur du bras: Donald Trump et Theresa May, en Juin 2019

En bref, déteste Trump Multilatéralisme, donc, des Négociations et de la Diplomatie, avec plus d’un Partenaire, c’est pourquoi il l’UNION européenne et d’un Marché unique n’aime pas, et dans Johnson, un Allié naturel voit.

“Il a une très étrange Relation à l’UE. Il veut prouver qu’il est après la Sortie, il est une très bonne Idée, d’étroites Relations avec la grande-Bretagne sur le réseau. Malheureusement, la grande-Bretagne est actuellement pas en Mesure d’ouvrir des Négociations sur un accord de libre-échange. En outre, il existe aussi des Congrès, en particulier chez les Démocrates, les Résistances contre un Deal, si il a mal à la Frontière entre la République d’Irlande et l’Irlande du nord inclut. Trump comprend même pas de quoi il s’agit. Ce qu’il veut, c’est un accord de libre-échange, qui, dans son Imaginaire dans deux Jours à atteindre”, a déclaré Claudia Schmucker de la Société Allemande pour la Politique étrangère de la DW.

Politique De L’Art

Finalement c’est une politique de la corde raide, si Johnson, d’une part, tente de Trump ne pas irriter, s’il se trouve dans certaines Questions sur la Page des Européens suggère, d’autre part, mais aussi de ne pas en étroite collaboration avec Trump apparaissent veut, dans de nombreuses Questions de politique Irrläufer est.

“Une sorte de Johnson dans ce Type de politique Gymnastique mieux que la plupart de ses Collègues; il donne l’Impression d’, Ami de tout le monde d’être. Je ne crois pas que ce Numéro est encore très crédible, surtout sur la Page des Européens”, a déclaré Raines de DW. “L’Idée d’un No Deal Brexit, il est avantageux de pouvoir dire que c’est avec les états-UNIS, cette autre grande Économie avec nous immédiatement après la Sortie de l’UE un accord de terminer. Mais les Obstacles politiques pour un Accord global avec les etats-UNIS sont sur deux Pages assez massif.”

Politiques, des Sommets sont des Symboles souvent plus important que des Résultats concrets; et, tant qu’il n’Déraillement d’admis – ce que vous ne devez pas nécessairement quitter -, le Sommet du G7 Johnson offrir une Chance d’premierministerhaften Impression. S’il réussit, croit Raines, pourrait Johnson, Rencontre effectivement sur sa politique au débit et au crédit des diplômés.