Autoriser et de confiance

0
49

Dieu qui nous porte“: un Psalmvers de l’avis de décès de votre Voisine se déplace Dr Christine Hober de l’Église catholique. Quand un Sort de Confiance en Dieu qui les acceptent?

“Dieu nous porte et notre Aide”: quel est le Moment, de Questions et de Doutes dans la Main de Dieu, afin de leur Destin dans la Confiance en Dieu?

Sur ma Promenade matinale avec ma Chienne, je rencontre depuis peu, chaque jour à nos Voisins. Bernhard saluez toujours aimable, toujours accessible et jamais de mauvaise humeur. Pour cela, j’admire de lui, parce que Bernard porte une lourde Charge: à Côté de son Job, il accompagne sa Femme Sabine, après son diagnostic de Cancer reste peu de Temps pour Vivre, de plus, il s’occupe avec amour pour les Enfants.

Quelques Semaines plus tard, je découvre dans le Journal Sabines croque-mort qui a pour Titre: “Béni soit le Seigneur, jour après Jour, nous porte à Dieu, de notre Aide.” Ce Verset du Psaume 68 reflète la Confiance et la sérénité de Confiance, à cause duquel je Bernhard ai toujours admiré. Dans le Milieu de Vie d’un tel Destin courageux d’accepter, d’autant plus que les Enfants de votre Chemin sans l’Accompagnement de sa Mère devez aller – cela me paraît difficile à imaginer…

Plus de croyants Sérénité

“Béni soit le Seigneur, au Jour le Jour…” – je me sens profondément honteux et me demande quand je l’ai fait récemment, le Seigneur béni ai au jour le Jour, certainement pas. Bien que j’ai toutes les Raisons de le faire. Mais encore une fois, je me laisse de la récurrentes, parfois juste ennuyeux Problèmes dans ma tout à fait normal de la vie Quotidienne de la Piste, mettre une Portion de créanciers Sérénité certainement plus facile à supporter seraient.

“Béni soit le Seigneur, jour après Jour, nous porte à Dieu, de notre Aide.” Dans la Bible, à la Fin de ce Verset “Sela”. Dans les Psaumes de l’Ancien Testament est “Sela” pour un souvent récurrent ding-dong, dans le Chant, comme l’Indication d’un Ruhepunktes est interprété ou le Schlusszeichen un Couplet de marque. “… le Dieu de notre Aide, sela”, c’est-à-dire pas moins: nous ne pouvons avoir confiance que Dieu est à nos côtés. Cette Psalmvers nous invite à faire une pause: le Temps de l’Interrogation et le Temps de nos Questions sur Dieu est révolue. Car Dieu nous porte, Dieu est notre Aide, formulées de façon à ce Psaume de David, qui est probablement l’un des plus anciens des Psaumes de l’ancien testament fait partie. Un Psaume, un cadre de Louange à Dieu et à ses Actes, et la aussi dit que “le Seigneur Dieu” peut déduire “de la Mort” (68,21).

“Béni soit le Seigneur, jour après Jour, nous porte à Dieu, de notre Aide”, les Paroles de ce Psaume m’accompagnent maintenant, au Matin, sur ma Promenade avec ma Chienne. Bien sûr, je l’ai rencontrer, à un moment donné, Bernhard encore et parle de lui à la Traueranzeige à. Il raconte pourquoi Sabine ce Psaume a choisi et que la Voie de la confiance et de laisser Tomber pour vous deux avec beaucoup de point d’Interrogation. Pourquoi Sabine, pourquoi cette Maladie terrible, pourquoi le tout – pourquoi vous et votre Famille avec une telle Charge fut imposé. Mais Sabine était une Foi profondément enracinée été, l’a aidée à vos Questions et de Doutes à un moment donné dans la Main de Dieu et son Destin dans la Confiance, de l’accepter. La Langue poétique des Psaumes ai Sabine ai toujours aimé et dans la Lecture des Psaumes ai la Force et trouvé le Repos.

La confiance, la Confiance et la Sérénité que donne

À un moment donné est le Temps de l’Interrogation terminée été: c’était l’Époque, quand elle a décidé de ne plus la Thérapie est plus à faire. Un Traitement avec les habituels effets négatifs et des effets Secondaires aurait toute leur Force et de Concentration pour une durée limitée Survie demandé. La Possibilité d’une introspection, consciente de S’-Aussöhnens dans la Vie avec Dieu, il serait alors peut-être pas été possible. Sabine voulait être préparé, sur ce que vous à l’Heure de la Mort et de l’au-delà de la Mort les attendait. Votre Confiance que Dieu vous porte et que l’Espoir d’une Vie après la Mort, avez-vous enfin de la Confiance et Sérénité donné de prier: “Béni soit le Seigneur, jour après Jour, nous porte à Dieu, de notre Aide.”

 

Christine Hober, Docteur en Théologie, travaille comme Éditrice et Auteure. Elle vit à Bonn, est marié et a deux Enfants.

 

 

 

 

Responsabilité éditoriale: Martin Korden, Catholique Hörfunkbeauftragter, et Alfred Herrmann