Là pour rester: l’Europe et ses Migrants

0
49

L’europe sans la Migration? Ne va pas, dit la Directrice du virtuel Migrationsmuseums. Dans l’emplacement de stockage entreposer les Cartouches à partir de la Turquie, de Journaux, de Hongrie, de Lettres, de Pologne et d’Histoires à propos de l’arrivée en Allemagne.

Regarder la vidéo
03:35

Digital, interactif, intéressant: Le virtuel Migrationsmuseum

Sandra Vacca retire les Gants, monte sur un petit Tabouret et ouvre la fermeture Éclair. Derrière dépendent Enseignes rouges avec des Titres Turc: Mécanicien automobile, Métallurgie, de l’Emballage Anfertiger.”Ce sont Originalschilder par l’Intermédiaire d’Istanbul, où, à l’époque de Travailleurs migrants a attiré. On a les Gens dans leur Pays d’origine recrutés. Ici, les Professions, en Allemagne, ont été recherchées, avec une indication de Quantité, donc, comme beaucoup de Personnes avec de telles Professions ont été recherchées”, raconte la a étudié Museologin.

Sandra Vacca de Cologne Association DOMiD e. V.

Vacca dirige le Projet “Virtuel Migrationsmuseum” au centre de Documentation et Musée de la Migration en Allemagne (DOMiD) à Cologne. En effet, la conservation de l’Équipe de Personnes avec et sans histoire migratoire interviewé. Leur et autres Histoires du DOMiD-Archive virtuelle Migrationsmuseum dit: digital, interactif et passionnant. L’Utilisateur peut, par le biais de divers Décennies, puis, dans les différentes Histoires de vie d’immersion. “Nous voulions que l’Histoire de l’Allemagne à nouveau de le dire, par les Perspectives des Migrants et des Migrantes, car leur Expérience est le plus souvent resté inconnu. Chaque Histoire compte. Tous ces Objets, nous avons dans l’emplacement de stockage des camps, à partir de la Cruche, sur le Livre, jusqu’à ce Bac, raconter Migrationsgeschichten”, dit Sandra Vacca.

Histoires de famille: Un Reflet de la Société allemande

Les objets exposés dans le Musée virtuel de les voir, les stocker dans le Dépôt du DOMiD Association: soigneusement dans des Cartons spéciaux et Pochettes d’emballage. A commencé la Sammlungsarbeit y a 30 Ans, en tant que turc, les Migrantes et les Migrants, l’Association fondée en 1990 ont. Entre-temps, ici stocker environ 150 000 Pièces dans le Monde entier.

Le Dépôt du Migrationsmuseums

“Souvent, les Gens pensent que vous n’avez rien à raconter, mais alors nous nous mettons à parler avec eux, de regarder, nous, ensemble, Photos, trouver des Objets et ensuite commencer à les Histoires derrière, de raconter et de rappeler l’importance, complexe et intéressant votre propre Vie.” Ce sont des Objets, comme un Passeport, sur lequel le premier Permis de séjour colle, un bulletin scolaire sans Notes, car si l’on n’est pas Français parlé, on a été dans les premières années de la Scolarité n’est pas notée. Ce sont des Histoires à partir d’Arriver. Mais aussi de l’Exclusion: “le Racisme et la manière de la gérer est également un Thème de chez nous. Nous avons, par Exemple, l’acte d’Accusation et Demoschilder du Tribunal ‘NSU Complexe à résoudre’, Entretiens avec les personnes Concernées et d’autres Objets dans nos Archives, la même de ce Côté de l’Histoire pour éclairer” Vacca. Sous une cage de Verre, la Radio de la Famille Genç, à l’encontre de la 1993 de la gueule d’un Incendie criminel a été commis. Cinq Personnes sont mortes.

Une Cartouche pour les Parents, deux Pattes pour la Jeunesse

Sandra Vacca montre un de leurs Lieblingsobjekte. “C’est une Cassette d’un soi-disant Kofferkind. C’étaient des Enfants, la grand-mère, Tante ou d’autres membres de la Famille ont grandi, tandis que les Parents, en Allemagne, ont travaillé à partir d’un An, deux, puis trois, quatre, à un moment donné, ils étaient dix. Vous avez ces Cartouches au lieu de envoyé des Lettres, permettant à la Voix de l’entendre. Nous avons une Cassette où l’on a une petite Fille chanter à l’écoute. L’un des nombreux très émotionnel Histoires” Vacca. À côté d’elle, une autre Pièce à conviction: une Paire de Pattes, Schlagpolster pour l’entraînement de boxe. Le Cuir est abgeranzt, avec des Trous de pointes. Il y a environ un An, ils ont trouvé leur Chemin ici dans Museumsdepot.

Boro Markovic – Gastarbeiterkind, Kriegsflüchtling, FC Fan des constructeurs de Ponts

Boro Markovic a offert: “Avec ces Pattes, beaucoup de Gens ont entraîné, qu’il s’agisse de l’est, l’Ouest ou le Sud, nous sommes tous égaux”, raconte Markovic, depuis de nombreuses Années de Boxe exploite. Il est lui-même en 1975, comme un Enfant, une Gastarbeiterfamilie de la Bosnie-et-Herzégovine, à l’époque Partie de la Yougoslavie, venu en France. En 1988, l’inverse de la Famille de retour dans la vieille Maison, mais quelques Années plus tard, commence la Guerre et de Boro Markovic vient 1993 en Allemagne, de retour en tant que Kriegsflüchtling. Depuis, il vit dans une petite Ville, à Proximité de Cologne. Sur la Question de ce qui est désormais sa Patrie, c’est, répond-il en riant: “FC” et affiche fièrement son T-Shirt du club de Football de Cologne. Dans son Travail de Integrationsmittler pour le Club BIKUP e. V. essaie de Boro Markovic, de construire des Ponts: culturelle, linguistique, sociale. C’est seulement lorsque ces Ponts étaient battus, pouvait, à l’Intégration et la cohabitation pacifique fonctionnement: en Allemagne et en Europe.

Les souvenirs de la vieille Maison

Le Musée Tour

Les Pattes de Boro Markovic sont dans le virtuel Migrationsmuseum voir, il y a un An a été lancé. Depuis lors, cessé de Sandra Vacca à travers l’Allemagne, dans 18 Villes, le Projet doit être présenté. Comme un Enfant, italiens Immigrés, nés en France, et depuis dix Ans en Allemagne, se trouve le Sujet très à Cœur: “Je suis en quelque sorte en Europe de l’Enfant. La Migration est un constitutif Partie de l’Histoire, le Présent et l’Avenir, nous avons besoin de plus et de différent d’en parler. De nombreux enfants de Migrants dans la deuxième ou de la troisième Génération d’entendre et de voir à travers les Objets exposés, pour la première Fois de l’Histoire de leurs grands-parents, parce que souvent, dans ces Familles n’ont pas beaucoup de choses sur le Passé de son Migrationserfahrungen parlé. C’est pourquoi il est important que nous, à travers les Entretiens et les Objets de ces Histoires à transmettre.”

Leur plus grand Désir est un vrai Musée du curé. Les objets exposés, il y a dans DOMiD de satisfaire. Les Discussions avec la Ville est actuellement en cours. L’Intérêt d’un tel Migrationsmuseum est énorme. La Pertinence aussi. Jusque-là, on peut se l’Exposition sur la Page du virtuel Migrationsmuseums regarder.