Iran-Conflit: L’Irak entre les Fronts

0
44

International se développe, les craintes d’une Escalade dans le Golfe Persique. Les etats-UNIS aller à une nouvelle Menace et premier Diplomate de quitter l’Irak. De quel Côté se pose de l’Irak?

Près de 5000 Soldats AMÉRICAINS encore stationnés en Irak

Tous les Fonctionnaires, à Bagdad ne sont pas nécessaires, doivent l’Irak de quitter immédiatement. Le département d’etat AMÉRICAIN à l’origine du Rappel de son Botschaftspersonals avec une Menace “états-UNIS-hostile Milices confessionnelles”, en Iran. Le Gouvernement AMÉRICAIN n’ai que “limité des Possibilités, des Citoyens américains en Irak, dans des cas d’Urgence Services”, lit-on dans un communiqué du Département d’etat.

Depuis des Semaines, le Gouvernement AMÉRICAIN, la Pression sur Téhéran massif. Au début du Mois, détachés par les etats-UNIS, un porte-Avions et une Bomberstaffel dans la Région. Ensuite, un autre Navire de guerre et un Antiaérienne. À la fois Ministre des affaires étrangères AMÉRICAIN Mike Pompeo comme l’Iran ont souligné, pas de Guerre. Néanmoins, la prochaine option d’intensification atteint: Sabotage d’Incidents dans la Région, les frappes de Drones sur une saoudienne Pipeline US-Menaces. L’Inquiétude grandit, qu’un Incident dans la Situation d’une Escalade incontrôlable déclenche.

La grande Influence des Iraniens en Irak

Le premier Ministre irakien, Abdel Abdul-Mahdi, a déclaré, pas de Mouvements observés, qui constituaient une Menace: “Nous avons les Américains par rapport clairement que le Gouvernement a accompli son Devoir, toutes les Parties à protéger.”

L’un des principaux Oléoducs de l’Arabie saoudite a l’aide d’Explosifs chargés de Drones attaqué

Mais en tant que pays Voisin de l’Iran et de l’ancienne Zone d’occupation des états-UNIS est sans doute pas d’autre issue que l’Irak, un Rôle dans le Conflit joue. “L’Irak est dans les dernières Années, dans une Situation difficile, parce qu’il est à la fois avec les Américains à Téhéran, est très étroitement alliés”, explique Guido Steinberg de la Fondation Science et Politique dans le DW-Interview.

L’Iran prend également une Influence sur l’irak et à la Politique. Le premier Ministre chiite Nouri al-Maliki pour beaucoup de Sunnites en Irak comme une Marionnette de l’Iran. Téhéran exerce dans le pays Voisin, en outre, une Influence sur Schiitenmilizen. L’Irak était déchiré entre son Désir de bonnes Relations avec les Américains pour divertir, et de façon très massive politique, militaire et économique Influence les Iraniens de prendre, estime le Politikexperte Steinberg.

“Catastrophe politique pour l’Irak”

Le fait pour l’Irak d’autant plus grave, une position claire dans le conflit entre Téhéran et Washington à prendre. À la fois Soldats AMÉRICAINS que iranien Milices sont en Irak présent. Bien que l’Irak est en effet plutôt tendance à les Désirs de Téhéran de prendre en compte les tentatives d’une Escalade du Conflit entre les deux Parties sur le Sol irakien éviter Nahostexperte Steinberg. “Pour l’Irak, ce serait une Catastrophe politique, lorsqu’il fait une attaque. C’est surtout parce que c’est trop américain Vergeltungsschlägen pourrait peut-être aussi contre l’iranienne contrôlée Milices en Irak.”

Lors d’un Conflit militaire serait le Gouvernement irakien essayer de rester neutre, explique Manaf Musawi, Directeur du Centre d’Études stratégiques à Bagdad, à l’égard de la DW. Mais de grandes Parties de la Sécurité, de Schiitenmilizen être contrôlé, mais aussi une partie de la Population serait contre les etats-UNIS, de sorte Musawi.

Ministre des affaires étrangères AMÉRICAIN Pompeo a volé en raison de l’Urgence à Bagdad, et non pas, comme annoncé en Allemagne

Il a Ministre des affaires étrangères AMÉRICAIN Mike Pompeo le Gouvernement irakien invité les Milices de garder le Contrôle, mais qui pourrait, d’après l’Évaluation de l’ex-Diplomates AMÉRICAINS, Nabil Khoury à une guerre Civile dans le Pays: “Le Schiitenmilizen les Armes de l’enlever, de la dignité, des Conflits en Irak. La Tentative de ces Milices dissoudre dans l’Armée iraquienne est un échec”, Khoury par le Chicago Council on Global Affairs de DW.

Méfiance à l’égard des etats-UNIS

Actuellement, environ 5000 Soldats AMÉRICAINS stationnés en Irak. Téhéran pourrait être tenté de vous dans un Conflit militaire attaquer. Car l’Iran, les Capacités militaires n’avait pas ouvert la Guerre, aurait-il d’autres Tactiques, comme Guido Steinberg de la Fondation Science et Politique, explique: “Nous ne pouvons pas attendre qu’il y à de grandes batailles entre les grandes Unités. Un Scénario plus probable, c’est que proiranische Milices indirectement de la procédure. Par exemple, par des Roquettes ou Mörserbeschuss de base américaines. En direct de Lutter contre les Troupes AMÉRICAINES, ils n’auraient aucune Chance.”

Si les Avertissements d’Attaques iraniennes une Base réelle, est encore inconnue, car ils ont été d’aucun Gouvernement occupé. En parallèle à l’Année 2003 s’imposent: a cette Époque, l’Irak, l’Affirmation que le Pays serait de posséder des armes de destruction massive, perte. L’Affirmation n’a jamais été confirmé, et pourtant suivi l’Invasion. Depuis lors, la Méfiance à l’égard de Washington grande.

C’est Un Conflit militaire serait l’Irak frapper dur. “Trump veut vraiment pas de Guerre. Il serait destructeur pour tous. Mais le provocateur de la Rhétorique est toujours suivie de la Mobilisation et de la car des Erreurs peuvent arriver”, estime l’Ex-Diplomate Khoury. C’est pourquoi devrions tous être très prudent. “Les Etats-Unis d’Amérique, expérience très particulière des Temps très inhabituelle de l’Administration. Il est difficile, là, quelque chose de le prévoir.”