Avec un Bébé derrière les Barreaux

0
76

“Professeur à Ayse,” a été à la Dégradation de la Situation de la liberté d’Expression dans le Pays: elle a dénoncé dans une Émission de télévision, les Affrontements dans les Kurdengebieten et a dû faire avec votre Bébé en Prison.

Ayse Celik

Les “Beyaz Show” a été longtemps l’un des plus populaires à la radio, en Télévision turque, peu de gens en Turquie, se laissa vendredi soir, à la vie de famille Spectacle échapper. En Janvier 2016, sur la brune Canapé du Spectacle, un confortable de Tour, se sont rassemblés. Les Invités s’amusent omis sur les Lignes du Présentateur – secouer de Rire. Mais la bonne Humeur est de Manière inattendue à la vapeur. Une Enseignante qui, auparavant, en tant que Telefongast avait demandé, à partir de la ostanatolischen Kurdenmetropole de Diyarbakir, en direct-Live qui suivra.

“Savez-vous ce qui est ici chez nous dans l’est?”, commence votre Appel. “Le Silence doit avoir une Fin. Les Gens ne doivent plus mourir, les Enfants ne meurent plus, les Mères ne doivent pas pleurer”, se plaint Ayse Celik. La jeune Enseignante voudrais attirer l’Attention sur les Combats dans le Sud-est de la Turquie, à diriger, à leur Avis, peu d’Attention du Public. Car, à partir de l’Été 2015, il est venu là pour les mois d’Affrontements entre l’Armée turque et le PKK. L’organisation Terroriste interdite sur les Villes, a déclaré à des Zones autonomes. L’Armée turque a lancé une grande offensive.

Ayse Celik avec sa Fille prescrit au bout d’

“Propagande Terroriste”

L’Interlocuteur est dans le Public turc rapidement “Ayse Ögretmen”, en français “Professeur Ayse”, et un Symbole pour les Excès de la Justice turque. Certes, résume le Public leur Expression positive, il y a même fortement applaudi. La Justice turque, en revanche, prévoit, dans son témoignage “Propagande terroriste” et punit le Professeur draconien: 15 Mois de Prison dans une Prison de Diyarbakir, la population est souvent comme “l’Enfer de Diyarbakir”.

Mais le Jugement ne concerne pas seulement vous. Elle doit être à votre Bébé en Prison. Les Images dans de nombreux Turcs marques: comment Celik en Avril 2018 leur Peine d’entreprendre, hésitante à la porte de la prison de Diyarbakir de l’approche, sur le Bras de huit Mois-vieux Bébé.

Ayse Celik assis en Avril 2018 pendant deux Semaines en Prison.

“Je n’ai pas commis de Crimes. Je n’ai que de ma profonde Compassion. Pour que des Enfants dans des Conflits particulièrement vulnérable.” Elle aurait encore de vos Mots, vous permet de la Deutsche Welle sur votre Avocat à l’alignement. Celiks Avocat Mahsuni Karaman rapporte le DW sur les déplorables conditions de Détention dans la Prison. Dans une Cellule, qui en fait, pour 12 Personnes était pas prévu, on aurait huit Enfants, et 51 Adultes accueillir. Car il n’est pas assez de Capacité d’accueil donne, il faudrait que plusieurs Détenus partager un Lit. En raison de ces Conditions étaient les Enfants en permanence malade, dit l’Avocat.

Des centaines de Femmes avec des Enfants en Prison

La Rédaction vous recommande

Les turcs Écrivain Aslı Erdoğan était resté quatre Mois dans une Prison d’Istanbul,. Dans DW-Interview, elle raconte ce que la Torture de Personnes, raconte la Vie comme une Exilée et déplore les Conditions à la maison.

En raison des lourdes Conditions pour votre Bébé perçoit Celik de l’Opposition contre le Jugement de la cour. Avec Succès: Elle est temporairement licencié. Mais depuis la Semaine dernière, le Jugement est définitif, elle doit retrouver derrière les barreaux. Elle décide de s’en bien ou en mal, l’Enfant à la grand-mère. “Je m’ennuie de mon Enfant”, dit-elle de la DW.

Le Cas de l’Enseignante à Ayse,” ne montre pas seulement la Situation difficile de la liberté d’Expression en Turquie. Il illustre également un autre Problème: des Centaines de Femmes turques de s’asseoir avec leurs Enfants et les nouveau-nés derrière les Barreaux. Selon le turc Menschenrechtsvereins IHD cours d’une Année 668 nouveau-nés de moins de trois Ans et 2,491 Enfants entre douze et dix-sept Ans avec leur mère en Prison. Le Cas de l’Enseignante Ayse Celik rappelle le Sort de la Deutschtürkin Mesale Tolu. Vous avez passé avec leur Fils de deux ans, plusieurs Mois en turc et de la Détention. Dans son nouveau Livre “Mon Fils reste avec moi” a rapporté, 35 Ans, de leur Expérience à partir de cette Période.