Euthanasie: Controverse autour du Droit à la Mort

0
33

Palliativmediziner et privés de l’Euthanasie-Clubs: L’Euthanasie, la Loi de 2015, il est trop sévère. C’est pourquoi vous devant la cour Constitutionnelle fédérale plainte. Mais il y a aussi un autre point de Vue.

L’un, le Président de la cour constitutionnelle, Andreas Voßkuhle, au tout Début de deux jours de Négociation clair: aller à la Procédure visée à pas “pour la morale ou de la politique d’Évaluation du Suicide”, mais “exclusivement sur la Constitutionnalité d’une norme pénale concrète avec un Champ d’application limité”. Que Voßkuhle, avec une sobre de la Classification de l’Objectif de maintenir et donc les Attentes des vapeurs voulait, fait Sens. Le Thème de l’Euthanasie est, depuis des Années, chargée d’émotion.

L’Audience est le Début d’une à plusieurs Semaines paysager, l’Examen de la cour suprême Tribunal allemand de la Constitutionnalité de la Loi portant Incrimination de la geschäftsmäßigen Promotion du Suicide”. Ce fut après de longues controverses et des Débats à la Fin de 2015 au Bundestag, a été adopté. Les Députés étaient à l’époque de leur Fraktionspflicht été supprimée. L’Objectif de la Loi: Le Bundestag voulait l’encontre de particuliers, l’Euthanasie des Associations, comme le Club de l’Euthanasie et de l’Allemagne, de l’action. Celui-ci avait Suizidbegleitungen offres et les Contacts avec les Médecins croyaient. Le Suicide assisté, par exemple la mise à disposition d’un mortel Médicament, créée par la Loi de 2015 sous Peine de sanction. En Suisse, c’est par exemple, possible.

Qui a poursuivi et pourquoi?

Dans six Cas, l’Euthanasie des Associations, Palliativmediziner et gravement malades, les Personnes de votre Vie, l’Application de l’Euthanasie quitter voulu, contre la Loi de la Plainte. En particulier, vous déranger au Paragraphe 217. Là, il est littéralement dit: “Quiconque, dans l’Intention, le Suicide d’un autre, à promouvoir, à cette fin pragmatique d’Opportunité, procure ou procure, à Peine privative de liberté de trois Ans au plus ou d’une peine pécuniaire.”

Novembre 2015: Les Députés du Bundestag ont approuvé les Dispositions relatives à l’Euthanasie, à partir de

Alors que tous les Requérants de la Réglementation strictement ressentir, les différents Motifs de Recours différents. Les Médecins ne se sentent pas le Mot de “pragmatique”, le plan juridique, non seulement des Offres commerciales, mais tous les Offres de mes, arrivé à plusieurs reprises, donc aussi des Entretiens avec les Patients, d’où leur désir de mourir exprimer. Ils craignent, dans le Traitement todkranker Personnes punissables, ou de garder à l’Euthanasie ausweglosem Souffrent d’un impératif moral. Les Gens gravement malades, à Karlsruhe, les actions s’appuient avant tout sur les Droits généraux de la personnalité pour en déduire un Droit à l’autonomie de Mourir. Les Sterbehilfevereine de s’adresser a l’inverse, pour ses Membres, la nouvelle Réglementation ne travaille plus.

Ceux qui sont contre l’Euthanasie?

Avant tout, l’Eglise veut en vigueur de la Loi-le fermement. Le Président du Comité central des Catholiques allemands (ZdK), Thomas Sternberg, résume les Préoccupations des représentants de l’église. “Le Respect de l’autonomie de chaque personne et de sa Dignité, à l’extrême, la Situation de vie, de la Mort, exige, outre la Garantie d’une complète de Soins palliatifs de cette Interdiction légale”.

Thomas Sternberg, le Président du Comité central des Catholiques allemands.

La dignité, la cour Constitutionnelle fédérale, les Demandeurs d’accord, donc le point de vue Sternbergs, les Conséquences, imprévisible. Avec l’Autorisation assistance au suicide organisée par Sterbehilfevereine “, il pourrait être une société Normalité, d’y recourir.” Particulièrement faibles et malades, il faudrait avant extérieure et intérieure de la Pression de rester protégés: “Par l’Offre d’une assistance au Suicide est le Sentiment est renforcé, personne à Charge ne, a fortiori, si l’Aide juridique et socialement acceptée Option.” Une telle Évolution aurait l’Inconvénient d’un répandues Compréhension de l’Autodétermination.

Reçoit un soutien de l’Église, notamment par les conservateurs Politiques comme l’ancien Ministre de la santé, Hermann Gröhe (CDU). Mais aussi Frank Ulrich Montgomery, le Président de la chambre fédérale des médecins, que l’Euthanasie en Allemagne, en tant que Prestation interdit devait rester. “Nous devons en tant que Médecins clair que nous, en tant que Coup, comme une Guérison au Lit se produisent et non pas comme Tötende”, Montgomery. “Les gens avec existentielle Souffrent ont besoin d’Aide médicale et d’attention de l’homme. Les soins palliatifs pourrait permettre commerciale de l’Euthanasie, en revanche, n’est pas”, ajoute-Montgomery.

Juristes en désaccord

Comment diffèrent également par l’Avis juridique de la Loi, entre autres, un Jugement du Tribunal administratif clairement. En 2017, le Tribunal avait décidé que l’institut Fédéral des Médicaments et des dispositifs Médicaux dans “l’extrême des situations de Détresse” incurables et de souffrance Demandeur de l’obligation pourrait être mortelle Moyens de faire. Si l’on suit ce Jugement, l’Etat peut dans des cas Extrêmes, être obligé de malades en phase terminale et de Patients atteints de l’Acquisition mortels des Médicaments, de permettre. Dans le vrai Sens du Mot, la Décision de Karlsruhe, donc, pour la Vie et la Mort, tout en Sobriété de Andreas Voßkuhle.