“L’état de droit, sans politique de Rabais”

0
38

L’UE est juste dépassés, mais les Balkans occidentaux et à la Bulgarie, à partir de l’Œil, dit Michael Roth, Ministre adjoint au ministère des affaires Étrangères dans un DW-Entretien.

Deutsche Welle: Monsieur le premier Ministre Roth, lors de sa Visite en Bulgarie (4. et 5. Avril), le Président de la confédération, à plusieurs reprises, l’Engagement de la Bulgarie pour les Balkans occidentaux mentionné. Êtes-Vous d’accord, le Rapprochement des Balkans occidentaux à l’UE, en tant que Sujet dans la clandestinité? On a besoin aujourd’hui plus de Puissance de cette Chose?

Michael Roth: J’ai comme l’Impression que l’Intérêt stratégique de l’UNION européenne et de nombreux pays Membres de l’UE dans les Balkans occidentaux a diminué. C’est problématique, et je m’en inquiète, parce que nous sommes dans l’UE, plus sûr et plus stable de la vie, si nous sommes plus de la Sécurité, de la Stabilité et de la Réconciliation régionale dans les Balkans occidentaux. D’autant plus, je me réjouis que Partenaires au sein de l’UE, cette Importance stratégique des Balkans occidentaux pour nous tous ont reconnu.

Et que peut-on aujourd’hui, dans cette Affaire?

Il est important que la Visibilité de l’UE d’augmenter clairement: nous laissons les Gens dans les Balkans occidentaux, n’a pas abandonné, juste aussi parce que le processus de Transformation, de l’adhésion à l’UE est aussi pénible, pénible pour les Gens. Nous connaissons oui, notamment pour les jeunes qui quittent leur pays et même en France que dans les Balkans occidentaux, n’y croient plus. En outre, nous devons également faire de la publicité de ce qu’est l’UE. L’UE n’est pas d’abord un Marché unique, un Wirtschaftsprojekt, mais avant tout une communauté de Valeurs. Et de la Démocratie, de l’état de droit, respectueux des relations avec les Minorités, la lutte contre la Corruption ont pour nous un Intérêt exceptionnel. Et là, il ne doit également pas d’une politique de Rabais.

La Rédaction vous recommande

La grèce et les Pays des Balkans occidentaux, de coopérer plus étroitement. La liste des Tâches, seuls les Projets d’Infrastructure, est longue. Mais de vieux Conflits freins importants Projets. (19.02.2019)

Politique des Tensions en Albanie, les Rêves ethniques Großreichen possibles des rectifications de frontière entre la Serbie et le Kosovo: Florian Feyerabend de la Konrad-Adenauer-Stiftung invite à la Prudence. (01.03.2019)

Les albanais de l’Opposition que le Travail parlementaire reprendre. Et: l’amiable Grenzänderung entre la Serbie et le Kosovo pourrait être une réelle Solution, estime Florian Robinet dans DW-Interview. (01.03.2019)

Au cours de sa Présidence de l’UE, la Bulgarie a la pré-adhésion des Balkans occidentaux, la priorité. Aujourd’hui, un autre Pays de la Région de la Présidence de l’UE: la Roumanie. Avez-Vous une Idée de savoir si la Roumanie comparable fortement avec les Balkans occidentaux engagés?

Les Balkans occidentaux pour toutes les Présidences une grande Priorité et sur l’ordre du jour situé tout en haut. Car, je souhaite à tous un grand Engagement, notamment de l’Allemagne, de notre Présidence du conseil de l’Année prochaine. Bien sûr, actuellement, nous sommes très pris par d’autres Rubriques. C’est, par exemple, le Brexit, beaucoup d’Énergie et de Temps. Nous n’avons actuellement des Négociations sur le cadre Financier. Et il est important que nous les Balkans occidentaux n’ira pas laisser tomber.

Ils ont les jeunes de la Région mentionnée. Lors de sa Visite en Bulgarie, le Président de la confédération intense avec le Sujet, particulièrement sur la Question de la formation Professionnelle et de l’alternance dans l’Éducation – deux “Instruments”, avec lesquels les jeunes à l’aise dans leur Maison une bonne Perspective pourrait ouvrir.

Il est important, pour la première fois que nous la Bulgarie du tout à garder à l’esprit, car le Pays est dans les derniers Mois, un peu perdre de Vue. Nous avons, à plusieurs Ambassades. La démocratie, la lutte contre la Corruption et l’état de droit sont ce que nous, les Européens, ensemble, nous voulons les uns des autres et d’étudier ensemble. Et l’Allemagne est, bien sûr, auprès de la Formation en alternance est plus à faire. Et si les Conditions sont remplies, sont aussi des allemands, les Entreprises, en Bulgarie et dans les Balkans, à investir, à créer des Emplois. Mais il n’est pas seulement une Question de l’Infrastructure, c’est aussi une Question de l’état de droit. C’est dans les Discussions en Bulgarie aussi sensible est devenu.

Entretien réalisé par Alexander Andreev

Michael Roth (SPD) est Membre du parlement Allemand, le Bundestag et le Ministre d’état pour l’Europe au ministère des affaires Étrangères. Il est également chargé de mission pour la Coopération franco-allemande.