5G: Huawei Est une Marionnette de Pékin?

0
52

Ses détracteurs Huawei, par le gouvernement chinois, d’être contrôlé. Le chinois Geheimdienstgesetz permettrait à Pékin, la Société de communication de Données de la forcer. Qu’est-ce que les Allégations?

Doit Huawei, la Telekommunikationsriese de la république Populaire de Chine, les données de ses clients, y compris des Informations relatives à la sécurité en provenance de l’Étranger, le Gouvernement chinois partager?

Pas selon le Fondateur et le PDG de Huawei, Ren Zhengfei: Son Entreprise serait certainement `dire Non, si le Gouvernement chinois de données clients étrangers demande”. Aussi Huawei chef adjoint en Allemagne, David Wang Chengdong dit de la DW, Huawei, dans son près de 30 ans d’Histoire, jamais une telle Exigence de “quelque Gouvernement que ce soit”. Il était confiant dans l’Avenir “de l’excellent Sicherheitsrekorde tenir”.

Accès par la Loi?

Les etats-UNIS veulent pas Croire: Public désigné Vice-président AMÉRICAIN Mike Pence à la conférence de sécurité de Munich Huawei comme une Menace, Car aux Lois chinoises seraient exiger que Pékin services de Renseignement d’accéder aux données client pourraient, de Huawei Technologies, stockées ou traitées.

On entend de la Chine Staatsnachrichtdienstgesetz, 2017 a été adoptée. Sous l’Article 7, il est écrit: “Toutes les Institutions et les Citoyens sont tenus de respecter le Travail des services de Renseignement de soutenir et de Coopération.” Un Ensemble de Huawei a été Fatale.

Soutien fournit Huawei maintenant, le Gouvernement chinois lui-même. À Munich, a rejeté bureau politique, Membre du Yang Jiechi les Accusations de Pence décidé de retour. Pas de chinois Loi exige de la part de l’Entreprise, “la porte de derrière les Programmes de l’installation ou étrangers Messages de recueillir. Pékin ai chinoise, les Multinationales encore jamais invité à l’Étranger, contre le Droit local, pour ne pas enfreindre. Et à l’Avenir ne la Chine le font jamais.

Cette Affirmation est contraire à la nouvelle Législation? “Non”, dit Wang, de Huawei France de la DW. “Car la Loi, en plus du fameux Article 7, à l’Article 8, que les Droits légitimes des Institutions et des Citoyens par les services de renseignements sont protégés et respectés. Nous devons à l’Article 7, et 8 dans le Cadre d’interpréter: On peut donc les Données ne sont pas illégales de collecte.”

“Méthode Courante”

Pékin se défend: Un porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois a déclaré, récemment, le devoir de coopération pour les Institutions et les Individus “Méthode courante à l’Étranger, aux etats-UNIS et l’Allemagne.

Ainsi, il a été à travers les Publications d’Edward Snowden connu que les services secrets AMÉRICAINS de la National Security Agency (NSA), les Portes dérobées dans les Appareils de l’américain Réseau Ausrüsters Cisco a utilisé pour les Données et les appels Téléphoniques à surveiller. Téléphone de la deutsche Kanzerin Angela Merkel par la NSA écoute.

De même, les opérateurs de Télécommunications en France par le Bundesnachrichtendienstgesetz tenu de la Surveillance et de l’Enregistrement, en principe, permettre.

C’était à la Fin d’une question de Confiance, dit Wang, de Huawei France. “Si l’on Huawei, en dépit de nos Transparence à l’effort de ne pas faire confiance ne veut, alors nous pouvons rien faire.”