Moscou et Belgrade bientôt pas d’Amis?

0
64

En Serbie, poussent les Protestations contre le Président de la république, Aleksandar Vucic. Les Troubles de soucis pour froncement de sourcils chez les hommes Politiques russes. La serbie est traditionnellement avec la Russie étroitement liés. À Partir De Moscou Iouri Rescheto.

Celui qui, en Russe, en Serbie voyage, est enthousiaste: “les Serbes aiment Russes!” Accueillants, gentils, des Langues. Cet Enthousiasme n’est pas seulement pour les Alltagsfolklore, mais aussi pour la Politique. Galt. Jusqu’à présent. L’actuel mouvement de Protestation contre le Président, Aleksandar Vucic pourraient changer cela. C’est pourquoi Moscou préoccupé à Belgrade ces Jours-ci.

Le Président serbe, est considéré comme russlandfreundlich, sa Politique à l’égard du Kremlin comme prévisibles. Mais combien de temps il reste dans le Bureau? Son Pays est l’un des rares Russie Alliés en Europe. Ce qui se passe, si Vucic? La bonne Politique bilatérale éclipsé? Menace russe serbe, l’Amitié?

Sur le Jeu, debout à côté de politique sur les Intérêts économiques. La serbie achète russe d’Armes russes et des matières Premières. Belgrade a Intérêt à la russe de Gazoduc Turkish Stream”, qui à l’Époque est construit. L’une des Branches par le sud de la Serbie, dans la Proximité du Kosovo.

De puissants Alliés: la Russie, le Président Poutine (li.) avec le Président de la Serbie Aleksandar Vucic

Le tout semble Oleg Bondarenko de la fédération de la “Fondation de la Politique progressive” en danger, si le Président Vucic sera contraint, de son Poste et de l’évacuer. La Politique d’Expert craint, en Conversation avec la DW pour les Investissements russes, les serbes de l’Économie et de la Stabilité du Kosovo: “la Russie a besoin de la stabilité de la Serbie. La russie a besoin d’un prévisible des Présidents comme Aleksandar Vucic.” Bondarenko suppose que l’Occident ses Doigts dans le Jeu et la Pression sur le Président exerce, afin de Vucic premier serbe Politiciens reconnaisse l’Indépendance du Kosovo.

La peur est un grand Allié

La fameuse “Main de l’Occident”, à supposer d’ailleurs beaucoup de Moscou. D’autant plus que les etats-UNIS, parlons de l’Influence russe dans les Balkans repousser. De Moscou station de Radio “Kommersant FM”, citant le Politologue Alexander Safonow: “Cette Pression de l’Ouest consiste à la Serbie maximum jusqu’à l’Intégration euro-atlantique reste engager. Entre autres, la Sol pour une Adhésion à l’OTAN prépare. La serbie profite du fait qu’il est anti-russe, les Sanctions ne prend pas en charge. Contrairement à Président de Vucic est le serbe, l’Opposition russe Intérêts dans les Balkans, ne prennent pas en charge.”

Un Passant, à Belgrade, répartis serbe Drapeaux de la Visite officielle de Vladimir Poutine

En Fait, rejette la Serbie est le seul Pays en Europe, les anti-russe des Sanctions. Pour Moscou était Belgrade donc la Clé de la Politique européenne, représente Oleg Bondarenko à l’égard de la DW. “Les récentes Protestations ont, dans l’Ensemble, l’Objectif, le serbe des Relations de la russie pour affaiblir”, résume le Politologue.

Lui est contraire à Moscou Journaliste Ivan Preobrazhenskij: “Il n’est rien d’Essentiel à modifier. Dès le Début de la Vucic-Présidence à Moscou a en lui, pas vraiment pro-russe Politiciens vu. Néanmoins, la Russie de Poutine, le Chef de l’etat n’empêche pas de bonnes Relations avec la serbe Conduite de construire.” Un changement de pouvoir à Belgrade doute Preobrazhenskij. “Même si elle venait à se trouver dans une nouvelle Coalition suffisamment de Moscou Sympathisants”, estime l’Expert. Exactement comme Bondarenko reconnaît aussi Preobrazhenskij le Rôle clé de la Serbie pour la fédération de l’Europe Politique: “La Perte de la Serbie serait synonyme de la Perte des Balkans”, en raison, notamment, le serbe, le Rejet de l’ouest de la Russie, des Sanctions. Il pense cependant pas qu’un éventuel changement de gouvernement à Belgrade, les pro-russes de l’Orientation des Serbes va changer.