Un lieu de Rencontre et de nombreux points d’Interrogation

0
79

La grèce chef du Gouvernement d’Alexis Tsipras se déplace pour une Visite de deux jours à Ankara et à Istanbul. Si ce Voyage dans la Turquie est utile? Il ya beaucoup de Grecs qui n’est pas si sûr.

2017 a été Erdogan à Athènes en tant que premier Président turc après l’âge de 65 Ans

“Visite au Mienenfeld” était le titre d’, les Athéniens Journal TA NEA. Un “turc Aventure” suppose le Portail en Ligne.Gr. Mardi, une rencontre Linkspremier Alexis Tsipras et le Président turc Recep Tayyip Erdogan à Ankara. Il se rend ensuite continuer à Istanbul d’un Entretien avec le Patriarche orthodoxe Bartholomée Ier

En Décembre 2017 était Erdogan à Athènes, est venu en tant que premier Président turc, après 65 Ans, le pays Voisin, une Visite abstattete. Des Signes évidents de la Réconciliation?

La grèce, porte-parole du gouvernement, Dimitris Tzanakopoulos semble estimer: “les Deux parties vont coopérer de manière constructive, afin que nous ayons une Solution à nos Problèmes bilatéraux”, at-il expliqué lors d’une conférence de Presse.

Voyager juste pour parler?

Partagent pas tous cependant, cet Optimisme. Angelos Syrigos, Professeur d’études européennes à l’Université Panteion d’Athènes, ne voit pas de cause particulière pour les Tsipras Visite. Entre Athènes et Ankara, il est important de Communiquer à entretenir, estime Syrigos, en Conversation avec la DW. De l’autre: “celui Qui Visite que de la Communication en raison d’entreprendre, court le Risque de l’Agenda de l’Hôte face à une”, rappelle le Politologue.

Chypre est toujours divisé, une grecque et turque

Les Grecs se voir à travers des Revendications territoriales de la Turquie dans la mer Égée, est menacée. Pour les Tensions, la Situation de la Minorité turque en Thrace, les grecs point de Vue n’est pas turc, mais “musulman” c’est parce qu’ils ne les Caractéristiques ethniques était caractérisé. Ankara insiste sur le fait que la Minorité de leurs Chefs religieux, le Mufti, directement choisit.

Erdogan vais Tsipras lors de la Visite de réponse, croit Syrigos. Cependant: “Athènes rappelle que le Mufti n’est pas seulement religieux, mais aussi judiciaire exerce des Fonctions et, par conséquent, pour des Raisons constitutionnelles n’est pas élu directement.”

De nouvelles Impulsions à un Règlement de Macédoine Différend?

Ce sont tout de même se Tsipras et Erdogan pour un Problème de moins s’occuper: Le Ministère turc des affaires étrangères se félicite de la Résolution du nom du pays, la Macédoine. Il y a encore quelques Mois, a insisté m. Erdogan, à Ankara, soit avec Skopje “fraternel connecté” et en plus, il demande de “Macédoine” en Question.

Avec cet Hélicoptère a fui les huit Officiers turcs, après la Grèce et obtenu l’Asile

Les théories du complot ont alors le Tour de Hellas: Apparemment, auraient Ankara et à Skopje, une Alliance à la Charge de Athens à un accord. Fournit maintenant Tsipras fait Sensation avec la Déclaration, le Compromis en Question pourrait les Efforts pour trouver une Solution à la question chypriote et de donner une Impulsion nouvelle. Cela Tsipras a déclaré dans un Entretien avec le Président chypriote, Nikos Anastassiadis, la Semaine passée, à Nicosie.

La Rédaction vous recommande

Depuis des Décennies, de Chypre, de facto divisé. Maintenant, le Chef de l’etat Anastasiades les Chypriotes turcs, une Proposition visant à Surmonter la Séparation soumis. (07.11.2018)

Malgré la Crise, de la Lire, de voyager turque, les Touristes friands de la Grèce et fournissent plein de Caisses. Et pour une bonne Raison. Marianthi Milona, des rapports de Alexandroupolis. (16.08.2018)

La Turquie est pour l’instant pas de Réfugiés, plus de la Grèce. L’accord de réadmission vais exposés, c’est à partir de Istanbul. D’autres mesures contre Athènes n’étaient pas exclus. (07.06.2018)

Politologue Syrigos doute cependant qu’il à Ankara sérieuses, de Chypre, de Discussions. “Depuis des Décennies, est la Position d’Athènes, ce n’est pas une Négociation entre la Grèce et la Turquie, mais entre Chypre et la Turquie. Il reste, même si la République de Chypre par la Turquie, n’est pas reconnu”, dit Syrigos.

Terroristes ou menacées Citoyens?

Un nouveau problème fait la Guerre pour huit turcs Officiers de 2016, après la Tentative de coup d’etat manqué, après la Grèce, s’enfuirent, et d’y demander Asile ont reçu. “Nous vous emballer, de la Turquie, de ramener et la Justice turque de passer”, a menacé la turquie, Vice-président du Gouvernement Bekir Bozdag 2018. Erdogan exige la Livraison des Officiers, au Motif qu’ils étaient des Terroristes et des responsables du Coup d’etat. La Cour Suprême de la Grèce, mais a une Extradition est refusée.

Selon les Médias, la laine Erdogan, le Mardi, le Thème de parler de nouveau. Avec Soin, on enregistre, à Athènes, la Décision récente du Conseil de sécurité Nationale de la Turquie: “Il est inacceptable que certains Pays volatils Membres des organisations Terroristes ne livrent pas”, dit-il.

Projets de rester sur l’Agenda

De nouvelles Tensions, mais aussi des Chances, les prochains Projets de l’Énergie en Méditerranée orientale. Il s’agit principalement de la production de Gaz naturel de la Côte de l’île de Chypre. Là, tombé en 2011, pour la première fois, une Probebohrung de la société AMÉRICAINE Noble Energy sur des Gisements de gaz, aujourd’hui, sont des géants de l’énergie, de la France, l’Italie et les états-UNIS dans la Région. L’apartheid est une Collaboration entre la Grèce, l’Égypte et de Chypre, dans le domaine de l’Énergie, de l’Île, jouent le Rôle principal.

La Turquie répugne, car la République de Chypre ne reconnaît pas, et d’ailleurs, on craint que les Recettes de la Inselgriechen, pour ne pas les Chypriotes turcs en bénéficier.

De gaz avant de Chypre sont la pomme de Discorde – pourraient également être une Raison de Coopération

Turque Rhétorique faut pas toujours pour de l’argent comptant de prendre, estime Alex Lagakos, co-Fondateur d’Athènes, un Think-tank “Greek Energy Forum (FEM)”. Après tout, vais la production de Gaz naturel au sud de Chypre, de l’avant, dit l’Expert de la DW. Des obstacles, il y aurait, dans les Eaux, par les Turcs comme propre “zone Économique exclusive (ZEE)”, seraient considérées.

Lagakos mais aussi sur une bonne nouvelle: “l’autre jour, il est grecque et l’entreprise privée parvenue pour la première fois, un Contrat direct de l’approvisionnement en Gaz de la Turquie à négocier”, dit-il. Dessus, on pouvait à l’Avenir à construire. Enfin, la Grèce et la Turquie en 2005, à travers un Pipeline à Alexandroupolis de plus près. “Il s’agit maintenant, le Potentiel pour la Coopération dans le domaine de l’Énergie à exploiter”, explique l’Expert.