Bureau de l’art spolié au Cinéma: “The Train”

0
35

Déjà, en 1964, a apporté Hollywood un Sujet dans les salles de Cinéma, le fait que ces dernières Années, la mise en Retrait dans la prise de Conscience à un large Public: les cours du Nazisme volés et des Arts.

Avant sept Ans, dans le quartier de Schwabing des centaines de Nazis volés et des Oeuvres d’art. Un An plus tard, un Magazine d’Histoire de l’Affaire Gurlitt a attiré mondiale de Cercles. En Février 2014, a célébré au Festival de Berlin avec populaires Stars d’Hollywood a produit un Film “Monuments Men” première Mondiale. Le Thème de l’art spolié, avait définitivement le grand Public.

Il a été le Sujet dans les Milieux spécialisés depuis longtemps discuté. 1998 a été la “Déclaration de Washington” a été adoptée dans le de se des Experts du Monde entier étaient mises d’accord lors du national-Socialisme volés et des Œuvres d’art à identifier et, si possible, à leurs anciens Propriétaires ou à leurs Héritiers, renvoyer.

Le thème de l’art spolié, pour un large Public, de préparer à

Le Film “Monuments Men” (2014), dans lequel George Clooney n’est pas seulement le film, mais aussi de mise en scène a été artistique Désastre. Comment la question sensible de la meilleure mise en scène, de se pencher sérieusement sur le Tissu à traiter, et encore un plus grand Public n’exclut pas, le Réalisateur américain John Frankenheimer 1964 démontré. Son long-Métrage “The Train” (dt. Le titre, “Le Train”) est maintenant à redécouvrir.

Labiche (Burt Lancaster) reçoit lors de ses actions de sabotage de l’Aide d’un ancien Cheminot (Michel Simon)

Frankenheimer dépeint le sur de Faits réels, fondée Tentative des Allemands, en 1944, de Trésors d’art d’une Valeur de plusieurs Millions de Reichsmarks, le Paris occupé à écluses, avec un train de Marchandises à Destination de l’Allemagne. Frankenheimer, ses Scénaristes et surtout être Acteur Burt Lancaster ont de l’étoffe d’un magnifique Film passionnant.

Actionkino avec pour ambition de “The Train”

“‘The Train’ est en quelque sorte le chaînon Manquant dans le Génome de l’Action Cinémas”, comme l’écrit un Critique à propos de l’Oeuvre: “Le Film, encore en Noir et Blanc, qui relie les Années 1950, avec les Années 1960 et 1970. Dans son Rythme, ses Crash de l’Action et des Poses de” résilier l’utilisateur est déjà l’Action de Cinéma des Décennies suivantes. Correctement est: “The Train” extrême Körperkino, surtout, l’impressionnante Présence physique Burt Lancasters est responsable.

Et c’est un Cinéma de la Materialschlachten. Mais, à l’inverse futur Blockbuster de Générations d’Hollywood, dans lequel l’Action de plus en plus de l’Intrigue et de l’Histoire abspaltet, sert dans “The Train” encore un But: l’Illustration d’un humain et socio Drame.

Dans un second Rôle est aussi de la France Kinoikone Jeanne Moreau à voir

Paris, en Août 1944: L’Allemand, le Colonel von Waldheim (Paul Scofield, notre Photo ci-dessus), les Amateurs d’art et veut Peintures d’une Valeur inestimable avant l’approche des Alliés en matière de Sécurité. Des centaines de Chefs-d’œuvre de Monet, Renoir, Picasso, Matisse et d’autres destinés à l’Allemagne d’être transporté. Les Œuvres sont exposées à la Galerie Parisienne “Jeu de Paume”, où l’Occupant allemand, les spoliés Images recueillies et conservées. Là, ils sont emballés dans des Caisses et un train de Marchandises du chargement.

Résistance contre la Wehrmacht

Il commence un jeu du Chat et de la Souris de Jeu entre le français de Waldheim et son français Adversaire Paul Labiche (Burt Lancaster), Employé de la national Eisenbahnbehörde, mais aussi Membre de la Résistance. Labiche et ses Compagnons d’essayer avec toutes leur Ressources, le bureau de l’art spolié de Transport sur Rail de saboter. Tout d’abord, en cliquant le Départ du Güterzuges retarder, plus tard, avec une mise en scène des Accidents et des arrêts sur la ligne de chemin de fer.

Même si vous parvenez tout d’abord, avec un système de Tromperies, les Allemands de déjouer: au Lieu de vers l’est en Direction de l’Allemagne, le Train sur de nombreux Détours dans un grand mouvement Circulaire par l’est de la France à nouveau dans la Capitale française. Résistance et Complices ai panneaux d’Orientation, de Panneaux de signalisation et Bahnhofsanschläge si habilement rééquipés, que l’Occupant allemand d’être trompé.

Le charisme et la Présence physique: Hollywood, la Star de Burt Lancaster porte le Film jusqu’au bout

L’américain Wissenschaftsautor Robert M. Edsel a le spectaculaire Raublunst de Transport à partir de 1944, dans un Chapitre de son populaire écrit débit de peut-être “Monuments Men” de La Chasse à Hitler bureau de l’art spolié” 2009 (Dt. 2013). Mais Frankenheimer rendu les choses beaucoup mieux. Il traverse le Tissu parce qu’il est le Spectateur dans un spectaculaire Voyage prend et le Conflit entre les Nazis et Résistance crédible sur la Confrontation de deux Personnes à la fête.

Le Film pose des Questions en fonction de la Valeur de l’Art

D’autre part, le Film pose aussi universelle de Questions. Au Cours de l’Essai, le Français, le Train d’arrêter, tirer sur les Allemands sont toujours Prisonniers et Combattants de la résistance. Le Film pose la Question: qui Est l’Art, et qu’elle soit toujours aussi précieux et significatif, le Prix d’une Vie?

John Frankenheimer et son équipe de Tournage est en 1964, c’est réussi Thème de l’art spolié et variée, intelligent de la lumière. Le dans le Cadre d’un passionnant Actionfilms a été fait, n’est pas une Erreur. “The Train” est également plus d’un demi-Siècle après sa Naissance à un monstre Film passionnant: “Hollywood at his Best”.

John Frankenheimer: The Train/Le Train, états-UNIS/France/Italie, En 1964, à 133 Minutes, avec Burt Lancaster, Jeanne Moreau, Paul Scofield, Michel Simon, Suzanne Flon, Wolfgang Preiss, entre autres; le Fournisseur “Filmconfect” sur Blu-Ray et DVD paru.