Pas de traité d’Amitié avec la Russie, à partir de 2019

0
21

Le traité d’Amitié entre la Russie et l’Ukraine a été dans le Passé, des deux Côtés, très controversée. Maintenant, à Kiev, la Patience est déchiré. De 2019 à la fuite d’un Contrat n’est pas prolongé.

Manifestation contre la Crimée Annexion à Moscou, en Mars 2014

Depuis le 27. En février 2014, avec l’Occupation de l’Regionalparlamentes à Simferopol par prorussische Armés de la russie à l’Annexion de la Crimée pour la première Fois mis en évidence, l’Ukraine, la Question de savoir si l’important Traité d’Amitié avec la Russie descendre. Dans l’Article 2 du présent 1999 et entré en Vigueur le Traité se sont engagés à les deux Côtés, de l’Intégrité territoriale et les Limites à respecter. Avec l’Annexion de la Crimée et la Guerre secrète en ostukrainischen bassin houiller du Donbass, la Russie a le Contrat de Kiev point de Vue grossièrement violé. Mais ce que beaucoup de l’Ukraine pour depuis longtemps garder arrive que maintenant: Le Parlement de Kiev a approuvé Jeudi le projet de Loi du Président Petro Porochenko, le traité d’Amitié pas comme prévu initialement à nouveau automatiquement pour plus de dix Ans. Il devient ainsi le 1er. Avril 2019 fuite.

Dans les Mois précédents, a informé l’Ukraine, la Russie et l’ONU, de son Intention de le traité d’Amitié de ne plus prolonger. Que Kiev n’avait que quatre Ans après la Crimée Annexion a déterminé, explique le Gouvernement, surtout avec des Arguments juridiques. On avait, à diverses Plaintes contre la Russie devant les Tribunaux internationaux sur le Contrat de référence. En outre, on a d’abord craint qu’Vertragsausstieg serait la Russie “libérer”, c’est-à-dire dans les Milieux de Kiev. Maintenant, l’Ukraine a, apparemment, ces Soucis non plus. On se décida cependant à l’encontre officielle de Sortie, mais pour un non-Renouvellement. À partir de Kiev point de Vue, c’était la vertu du droit international, plus simple.

L’un des Piliers des Relations

Le Traité d’Amitié, de Coopération et de Partenariat est également “Gros Contrat”, car il a posé les Bases pour les Relations avec l’ancien soviétique Schwesterrepubliken et mis fin à des années de Tensions entre Moscou et Kiev. Exagérée dit, la Russie a reconnu pour l’Ukraine définitivement comme un Etat indépendant, y compris la Crimée.

Une Image à partir calme Jours: en 1997, a permis l’Ukraine, la présence de la mer noire en russie sur la Crimée

Le 31 décembre. En Mai 1997, il a été Traité à Kiev par le Président de l’époque, de la Russie et de l’Ukraine, Boris Eltsine et Leonid Koutchma, a signé, il est entré, mais seulement après la Ratification par les Parlements, en Avril 1999, est entrée en Vigueur. Un tel Contrat de six Ans après l’Effondrement de l’union Soviétique est arrivé, était dû à la polémique sur la flotte de la mer noire. Ce n’est que trois Jours avant la Signature du traité de jumelage signé la Russie et l’Ukraine, d’un Traité sur le Statut et la Répartition de la flotte de la mer noire, la Russie, la Part du lion des Navires a reçu. L’Ukraine a permis le Déploiement de la Flotte en Crimée jusqu’en 2017. D’abord, la Voie de l’Amitié libre.

Fragilité De L’Amitié

En dépit de son Importance contient de l’Amitié pour la plupart des Manifestations, telles que l’Attachement à un “Partenariat stratégique”. Les critiques se plaignent pas de Mécanismes pour la résolution des Conflits. Dans les Années suivantes a été russo-ukrainienne de l’Amitié, toujours à nouveau testé. Vous émietté sérieusement dès l’Automne 2003, en raison du Conflit ukrainien Île de Tusla dans le Détroit de Kertch, la Russie a essayé, à travers la Construction d’un Barrage avec leur propre Continent. Puis vint la crise du gaz en 2006, comme Moscou, Kiev pour la première Fois le Robinet zudrehte, alors que le Contrat économique la Pression de l’interdit expressément. Les deux Fois protesté Kiev avec véhémence à l’encontre de la fédération de Mesures, mais elle continue de Contrat.

Le gaz a été souvent Streitthema entre la Russie et l’Ukraine

En Été, en 2008, le traité d’Amitié franco russe sur la Sellette. La chambre Basse du Parlement russe, la Douma d’etat, a proposé au Président de l’époque, Dmitri Medvedev, sur un Vertragsausstieg réfléchir, si l’Ukraine sur une Adhésion à l’OTAN de se préparer. A l’époque le Sommet de l’OTAN à Bucarest, à l’Ukraine une Perspective d’adhésion dans un Avenir plus lointain. Mais de Kiev visé dits Membership Action Plan (MAP), une Sorte de Beitrittsvorbereitungsprogramm, a été rejetée. Iury Loujkov, ancien Maire de Moscou, a proposé un Contrat avec Kiev de mettre fin, pour ensuite la Crimée-l’Appartenance à l’Ukraine, de les remettre en question. Le Kremlin a décidé de l’époque, en revanche.

Pas de Conséquences sur la Frontière?

Quelles sont les Conséquences de la Fin du trait d’amiti 2019 pourrait avoir, on ne sait pas encore. Les Grenzfrage en tout cas, est susceptible de Kiev point de Vue n’en est pas affectée. Car il y a un Contrat distinct sur la Frontière entre la Russie et l’Ukraine à partir de l’Année 2003. Le présent Accord reste en vigueur.