Il suffit de Mettre: Questions de détail dans govt prévu du régime de santé

0
50

Typique de l’aléa moral procédures comprennent la Césarienne, hystérectomie, et les procédures pour l’insertion d’implants orthopédiques.

Nouvelles Connexes

  • Dans le mystère attaque russe agent double, la tactique de la Guerre Froide et d’une nouvelle agression

  • Au-delà de L’Actualité: Le Débat sur la Mort

  • Pas d’effets secondaires: Trouver un composé qui conduit l’électricité, pas de chaleur

Dans son discours du Budget, le 1er février, le Ministre des Finances Arun Jaitley a annoncé Nationale de la Santé du Régime de Protection (PSN) pour fournir la couverture d’assurance pour un montant estimé à 50 crore personnes à partir de près de 10 crore les familles pauvres et vulnérables. L’annonce de la soi-disant “plus grand du monde de la santé plan de protection” a été suivie par la question de savoir si le système de santé a la capacité de gérer un régime de telles proportions, et si le PSN ne serait pas finir par être un fardeau insupportable sur l’échiquier.

Le Ministère de la Santé et de NITI Aayog sont maintenant en train d’étudier l’expérience de pays comme le Kerala, le Tamil Nadu, Andhra Pradesh et le Telangana, où des systèmes similaires sont déjà en vigueur. Lors de la consultation organisée par le Ministère, le mois dernier, les états signalé à plusieurs défis.

L’aléa Moral

En assurance santé de langage, “l’aléa moral” est la tendance des personnes assurées, à acheter ou à être vendu d’autres interventions des soins de santé, indépendamment de leurs besoins réels, conduisant à des dépenses qui ne correspond pas forcément à leur bien-être, mais qui saignent l’assureur. Les Experts ont été en mettant en garde les autorités sur le potentiel de l’aléa moral, défis, et l’affaire a été marqué par le Kerala Secrétaire à la Santé Rajeev Sadanandan.

Typique de l’aléa moral procédures comprennent la Césarienne, hystérectomie, et les procédures pour l’insertion d’implants orthopédiques. Le 2015-16 National Family Health Survey (NFHS-4) a noté un nombre disproportionnellement élevé de césarienne pour l’accouchement dans le secteur privé, surtout dans les villes. À l’échelle nationale, 40,9% des naissances dans le secteur privé et 11,9% dans le secteur des administrations publiques se passer par la césarienne. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, de l’idéal du taux de C-sections doit être comprise entre 10% et 15%.

Tous les non-chirurgicale d’urgence médicale et les paquets maintenant nécessitent une pré-autorisation dans le Kerala. Ces cardio-vasculaires, cardio-thoracique, et les interventions neurochirurgicales. Le Tamil Nadu a répertorié 138 procédures en vertu de la Chef de la Ministre de la Santé Globale Régime d’Assurance. Mais ces procédures, y compris l’arthroplastie et pancréatectomie, sont couverts uniquement lorsqu’ils sont effectués dans les hôpitaux publics.

Les critères d’admissibilité

De l’Union de Secrétaire à la Santé, Preeti Soudan récemment informé les membres que les critères d’admissibilité pour les PSN sera déterminée sur la base des données de la situation socio-économique de la caste de recensement (SECC). “Le nombre de personnes pauvres et vulnérables, les familles bénéficiaires éligibles au dispositif est proposé pour être basé sur la privation et professionnelle des critères comme par SECC de données. Le dispositif sera ouvert à tous les États/UTs. Le projet a pour population cible (a) les familles qui appartiennent à l’un des 7 privation de critères (b) inclus automatiquement les familles comme par SECC base de données pour les zones rurales et (c) défini professionnelle des critères pour les zones urbaines,” le Soudan a écrit.

Mais plusieurs états ont fait valoir que, selon la SECC serait de limiter la portée de ce régime. Maharashtra, par exemple, propose actuellement une Rs 2 lakh annuel de la couverture de santé à environ un crore de personnes; ce serait tomber à 60 lakh personnes si l’état ont suivi SECC de données.

Le Tamil Nadu, Secrétaire à la Santé Dr J Radhakrishnan a suggéré que la Sécurité Alimentaire Nationale, la Loi sur le droit de la liste être utilisé comme base de PSN au lieu de SECC. Alors que le Centre n’est pas hostile à permettre aux états de décider de leurs propres critères d’admissibilité, à l’aide de la NFSA liste des bénéficiaires augmentera considérablement le PSN projet de loi.

L’autre problème est le document d’identification. Dans un exposé sur son propre programme de santé, dans le Bengale occidental a parlé de cartes de rationnement. Le Kerala a exprimé son opposition à l’utilisation de Aadhaar d’identification.

Couvert de procédures

Décider quelles seraient les procédures incluses dans le PSN liste est l’une des décisions les plus cruciales. Au cours des premières réunions avec les assureurs généralistes, NITI Aayog avait calculé la prime annuelle par famille Rs 1,082. Toutefois, les assureurs ont fixé la prime actuarielle à Rs 2,500, citant la pérennité du régime. Si le gouvernement accepte le montant de la prime mis de l’avant par les assureurs, le coût sera plus du double de l’estimation actuelle de 10.000 crores de roupies.

Dans le Tamil Nadu, 686 procédures sont couverts par le Chef de la Ministre de la Santé Globale Régime d’Assurance, y compris les plus complexes chirurgies cardiaques, hernies, trachéotomie, et oesophagectomy. Le régime couvre 1.57 crore familles avec un revenu annuel de moins de Rs de 72 000.

La Direction Générale des Services de Santé (dgs san) a été invitée à préparer une liste de procédures et de maladies, d’être couvert en vertu de la PSN. Une fois finalisée, la liste sera diffusé aux états qui optent pour le régime, avec une disposition à faire des changements marginaux dans le taux de paquet.

Les paquets sont importantes, car le montant de la couverture est limitée, et sans plafond a été proposé sur la taille de la famille. En outre, un équilibre devra être trouvé entre toutes les communes des conditions basées sur l’Inde est unique fardeau de la maladie et des procédures qui sont de valeur pour l’argent. Par exemple, si le prélèvement d’organes greffe sera couvert est une question délicate, que l’argent versé à titre de prime est maigre et à seulement quelques hôpitaux publics ont la capacité de mener de telles procédures.

Mécanisme d’Audit

Depuis que le Parlement a promulgué la Clinique Établissements (Inscription et Règlement) de la Loi de 2010, le gouvernement de l’Union a prévu de mettre en œuvre un cadre de réglementation pour les hôpitaux privés, basé sur les directives de traitement standard fixées dans la loi. Tiers audit des procédures et des prescriptions est maintenant de retour sur la table pour le Ministère de la Santé.

Comme le Kerala, le Ministère est à la recherche à la possibilité de pré-autorisation pour les non-procédures d’urgence. La vérification, les sources dites, pourrait être une condition obligatoire pour le remboursement des dépenses pour les hôpitaux privés.

Pour toutes les dernières Expliqué Nouvelles, télécharger Indian Express App