La Cour suprême pour entendre le moyen d’apporter en vertu de la DRAS champ d’application de la RTI, le 6 février

0
18

Le Bureau Central de l’Enquête.(Image Représentative)

Nouvelles Connexes

  • SC à ruminer obligatoire de la scène de crime de la vidéographie à travers l’Inde

  • La Cour suprême a irrité plus de critiques qu’il essaie d’exécuter le gouv

  • Faire de sans-abri personnes sans Aadhaar carte qui n’existe pas pour vous? SC demande du gouvernement

La Cour Suprême entendra le 6 février une pétition contestant le gouvernement de l’Union de 2011 de la décision de maintenir le RCC hors de la portée du Droit à l’Information (dai) de la Loi.

Un banc de Chef de la Justice, Dipak Misra et des Juges A M Khanwilkar et D Y Chandrachud posté la question de l’audience finale, après que les parties ont dit qu’ils ont besoin de temps pour faire leur soumission.

Avocat Ajay Agrawal, qui a déposé la requête, a allégué que le gouvernement avait émis la notification en 2011 “uniquement pour saborder la RTI appel en instance devant le Chef de la Commissaire à l’Information en ce qui concerne le Bofors cas où la commande a été passée par le CIC de diriger le CBI de fournir les documents nécessaires pour le requérant”. Agrawal, qui ont contesté sans succès de Rae Bareli, en 2014, a cherché annulation du Centre, 9 juin 2011 notification.

Pour toutes les dernières Nouvelles de l’Inde, télécharger Indian Express App